Mardi 20 août 2019 | Dernière mise à jour 01:20

Canton de Fribourg Son canoë lui échappe: il rejoint la rive à la nage

Dans la nuit de samedi à dimanche, un canoë a échappé à la vigilance de ses propriétaires. L'un deux a tenté de le retrouver à la nage, sans succès.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Wikimedia - Fanny Schertzer

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors qu'elles campaient sur une petite île du lac de la Gruyère (FR), deux personnes ont vu leur canoë se faire la malle au milieu de la nuit. L'homme a tenté de le rattraper à la nage. Sans succès. Il a finalement rejoint la rive pour demander de l'aide.

L'embarcation pneumatique a dérivé dimanche vers 3h30 suite à un orage, indique la police cantonale fribourgeoise. Les affaires de ses occupants, notamment leur téléphone portable, se trouvant à bord, l'homme de 26 ans a tenté en vain de rattraper le bateau à la nage.

Perdu et ne retrouvant plus l'île, il a parcouru plusieurs centaines de mètres dans le noir pour rejoindre la rive. Il a alors demandé de l'aide chez un habitant, avant d'être pris en charge par une patrouille de police.

La jeune femme de 20 ans, restée sur l'île, a quant à elle été récupérée par les agents de la Police du lac. Ces derniers ont également retrouvé l'embarcation à la dérive. Aucun blessé n'est à déplorer. (ats/nxp)

Créé: 21.07.2019, 14h31

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.