Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 01:24

Fribourg Un congé paternité pour les employés de la Ville

Les employés de la Ville de Fribourg bénéficieront dès l'an prochain d'un congé paternité de 30 jours, au lieu de 10 jours jusqu'ici.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le nombre de jours à octroyer a fait débat devant le Conseil général du chef-lieu cantonal mais les employés de la Ville de Fribourg devraient bien bénéficier d'un congé paternité.

La séance du Législatif de Fribourg avait inscrit le sort des jeunes pères à son ordre du jour lundi soir dans le cadre de la révision du règlement du personnel de la Ville. Il y avait deux extrêmes entre le Conseil communal qui proposait d'accorder 20 jours de congé et les Verts qui en voulaient le double.

Finalement, les débats ont débouché sur une solution intermédiaire de 30 jours, soutenue par la commission spéciale. Ce nombre a reçu l'aval d'une majorité de 48 voix pour, contre 18 et 10 abstentions, a indiqué mardi à Keystone-ATS le service de communication de la ville, revenant sur une information de «La Liberté» et de la RTS.

Les socialistes ont voté en faveur de la proposition de la commission ad hoc. Quant aux libéraux-radicaux, majoritairement pour 20 jours, ils ont proposé d'introduire un congé parental partagé. La mesure, qui en l'état se veut la plus généreuse parmi les villes en Suisse romande, sera appliquée dès l'an prochain. (ats/nxp)

Créé: 01.10.2019, 17h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.