Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Coronavirus Les enfants sont partis, la vie aussi: nos photos

En pleine crise, des places de jeux ont été fermées. L'occasion pour lematin.ch de fixer un vide pesant en images.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Étirés sur des dizaines de mètres, du rouge et du blanc. Symboles de l'interdiction, de la privation et du vide de lieux où la vie devrait battre. On dit les enfants peu touchés par le coronavirus, mais à voir les places de jeux fermées pour éviter son invisible propagation, on saisit vite que les bambins sont des victimes collatérales, ignorées par les froides statistiques.

Si la rubalise peut esthétiser les parcs, l'inscription «police» figurant sur les rubans genevois n'en fait pas moins référence à une scène macabre. Intangible certes, mais que l'on se réjouit de voir disparaître pour nos innocentes têtes blondes.

Créé: 08.04.2020, 06h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.