Lundi 22 juillet 2019 | Dernière mise à jour 23:29

Suisse La police valaisanne retrouve une disparue à 2700 mètres d’altitude

Une randonneuse solitaire n'avait plus donné de nouvelles depuis mercredi soir. Elle a été retrouvée saine et sauve grâce à de gros moyens engagés.

Un Superpuma détecteur de chaleur a été engagé pour retrouver l'infortunée marcheuse.

Un Superpuma détecteur de chaleur a été engagé pour retrouver l'infortunée marcheuse. Image: police cantonale valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plus de peur que de mal pour une femme de 47 ans qui pratiquait la randonnée en solitaire sur les hauts de Bourg-St-Pierre mercredi, en Valais. Son époux n'arrivant pas à la joindre dans la soirée, il a alerté les secours.

La Police cantonale valaisanne, l’OCVS 144, le Secours régional d’Entremont et Air-Glaciers/Maison FXB du Sauvetage ont alors entrepris de rechercher la marcheuse. Même les Forces aériennes de l’Armée ont été mises à contribution ainsi qu'un hélicoptère Superpuma détecteur de chaleur, écrit la police valaisanne dans un communiqué.

Tous ces efforts ont été couronnés de succès puisque la femme a été repérée vers 5h du matin par l’hélicoptère sous la Pointe de Penne à 2700 mètres d’altitude. Souffrant d’une légère hypothermie et d’une douleur à un pied, elle a été héliportée à l’hôpital de Sion.

Créé: 11.07.2019, 12h10

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.