Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 09:06

Neuchâtel Des lycéens priés d'évaluer leurs profs

Une douzaine d'enseignants du lycée Jean-Piaget à Neuchâtel ont accepté d'être soumis aux critiques des élèves. Une première dans le canton.

C'est la première fois que des élèves mineurs doivent évaluer leurs profs dans le canton de Neuchâtel.

C'est la première fois que des élèves mineurs doivent évaluer leurs profs dans le canton de Neuchâtel. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la première fois dans le canton de Neuchâtel, des élèves mineurs ont dû répondre à un questionnaire visant à évaluer la qualité de l'enseignement et leurs professeurs. Cette démarche, totalement anonyme, s'est déroulée entre janvier et mars au lycée Jean-Piaget à Neuchâtel, révèle vendredi Arcinfo.

Selon le journal, cette initiative est à mettre sur le compte des dirigeants de l'établissement. Ils ont en effet décidé de prendre des mesures suite à des tensions entre élèves et direction, de faibles résultats lors d'une enquête nationale de satisfaction des étudiants ainsi qu'à un manque de reconnaissance ressenti par certains profs.

Base volontaire des enseignants

L’évaluation par les élèves s'est déroulée sur une base volontaire, explique Arcinfo qui précise qu'une douzaine de profs ont accepté de se soumettre à l'examen. Les questions posées aux lycéens, âgés de 15 à 19 ans, touchaient aussi bien au climat dans les classes qu'à la qualité pédagogique des enseignants.

Selon le journal, la première réaction des profs a été la peur d'être contrôlés. Mais ils ont été rassurés par le fait que les résultats des questionnaires ne seraient pas transmis à la direction. Certains redoutent toutefois que la démarche, pour l'instant volontaire, devienne obligatoire pour tous les enseignants.

Pour le moment en tout cas, la démarche est chaperonnée par Pierre-François Coen. Ce professeur à la Haute Ecole pédagogique de Fribourg est l'homme qui a développé ce programme d'évaluation déjà mis en place il y a 10 ans au gymnase intercantonal de la Broye. C'est donc lui qui a été chargé d'analyser les données et de voir chaque prof individuellement pour d'éventuelles améliorations à apporter à ses cours.

Interrogé par Arcinfo sur le bilan de ces 10 ans d'évaluation dans la Broye, le professeur a souligné que ces évaluations n'avaient pas servi de défouloir aux élèves. Sur 8500 questionnaires examinés, seuls trois cas se sont révélés insultants, affirme-t-il. Selon lui, les étudiants ont surtout envie de contribuer à améliorer la qualité de l'enseignement et apportent souvent des commentaires pertinents. Pierre-François Coen conclut en soulignant que la démarche avait jusqu'ici débouché la plupart du temps sur des formations mieux ciblées.

Créé: 30.03.2018, 12h01


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.