Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Frontière Des manifestants ont ralenti le trafic à Bardonnex

Un bouchon de quatre kilomètres s'est formé aux environs de 8 heures lundi matin, augmentant le temps d'attente à la douane de plus de 30 minutes.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des manifestants ont ralenti lundi matin le trafic entrant en Suisse par la douane de Bardonnex (GE), à la frontière franco-suisse. La situation est rentrée dans l'ordre en milieu de matinée, les militants savoyards acceptant de se poster sur le trottoir.

La perturbation s'est terminée peu après, au terme d'une rencontre entre la trentaine de personnes revendiquant la «Savoie libre» et les représentants des différentes autorités suisses et françaises.

«Nous sommes parvenus à un compromis. Nous avons expliqué aux manifestants qu'ils ne pouvaient pas impunément bloquer le trafic routier et ils ont accepté de brandir leurs drapeaux sur le trottoir», a déclaré Michel Bachar, porte-parole de l'administration des douanes de Romandie.

Les militants Savoyards avaient investi la douane de Bardonnex dimanche après-midi, entravant même un temps complètement la circulation avec leurs véhicules. Aux alentours de 16h30, le trafic était ainsi ralenti de près de 90 minutes en raison d'un bouchon de 5 km. La gendarmerie française avait alors repoussé les manifestants sur le trottoir.

Une quinzaine d'indépendantistes savoyards a passé la nuit sur place, «s'installant côté français sur la voie vers la Suisse, à un mètre des bornes-frontière, avec tentes et barbecues», a confirmé Michel Bachar, indiquant que les autorités des deux côtés de la frontière se montreraient intransigeantes si les sympathisants ne respectaient pas leur engagement de ne plus bloquer la route. (ats/nxp)

Créé: 11.06.2012, 07h34

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.