Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Chien méchant La muselière n'est pas le seul remède

Alors que la loi sur les chiens risque d’être durcie dans le canton de Vaud, un député plaide pour l’applique dentaire. «Le Matin» en a testé l’efficacité. Mordu par un berger belge muni d’une applique dentaire, notre journaliste ne ressent qu’un léger pincement. L’attaque laisse de petites rougeurs sur la peau.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Rendre les crocs d’un chien inoffensifs. A l’heure où la cohabitation entre les humains et les toutous se révèle parfois tendue, l’idée a de quoi séduire. Et grâce à l’applique dentaire, une protection en polymère qui recouvre les crocs de l’animal, elle est devenue réalité. Dans le canton de Vaud, une motion va prochainement être déposée par le député Jérôme Christen. «Je vais demander à ce que l’applique dentaire puisse se substituer à la muselière, explique l’élu du parti Vaud Libre. Comme c’est déjà le cas en Valais.»

La proposition a de quoi réconforter, un peu, les maîtres qui vivent dans l’angoisse. Car, dans le canton, la loi sur les chiens est en train d’être révisée. Et les propriétaires craignent un durcissement. Il serait par exemple question du port obligatoire de la muselière pour tous les chiens dans certaines manifestations, ou de l’établissement d’une liste de races interdites. Du côté des autorités, on confirme qu’une révision est en cours mais pas un mot ne filtre sur les modifications éventuelles.

Alternative à la muselière

Si Jérôme Christen plaide en faveur de ce système, c’est qu’il possède pas mal d’avantages par rapport à une muselière. «Les chiens l’acceptent très bien, souligne le député. Les propriétaires le posent donc plus volontiers. Et, pour les animaux, c’est beaucoup plus agréable. Il n’y a pas de contrainte. Ils peuvent boire, manger, jouer normalement.» Oui, mais question efficacité, cela vaut-il vraiment quelque chose? «J’ai essayé en me faisant mordre hier matin par un chien qui portait l’applique dentaire, indique le Veveysan. Je n’ai pas subi le moindre dommage.»

Pour en être vraiment sûr «Le Matin» a également tenté l’expérience en se faisant attaquer par un berger belge de 6?ans. Impressionnant, l’événement n’est pas traumatisant pour autant. Une légère sensation de pincement et de petites rougeurs sur l’avant-bras sont les seules séquelles.

Sécurité supplémentaire

Et Jérôme Christen d’insister: «Cela ne remplacera jamais l’éducation du chien. On peut comparer cela à un airbag dans une voiture. C’est une sécurité supplémentaire mais en aucune manière une raison de rouler n’importe comment.»

Tim Saciri, le Valaisan inventeur du procédé, estime qu’avec l’applique dentaire, dont il a vendu 1300?exemplaires jusqu’à présent, tout le monde est gagnant. «Le chien qui peut évoluer sans entrave, le propriétaire qui sait que son chien est inoffensif et le public qui est en sécurité.» Le système a même séduit en dehors des frontières suisses puisque des comportementalistes allemands l’utilisent pour la prise en charge de chiens considérés comme très dangereux.

Créé: 17.08.2012, 09h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.