Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 06:51

Evénement Le musée de l'Elysée et le Paléo fêtent leur jubilé

Pour fêter leur 30 et 40 ans d'existence, le musée lausannois et le festival nyonnais ont annoncé un projet commun.

Le Musée de l'Elysée et le Paléo Festival se sont associés autour d'un projet photographique.

Le Musée de l'Elysée et le Paléo Festival se sont associés autour d'un projet photographique. Image: Keystone

Galerie photo

Paléo 2014, de scène en scène

Paléo 2014, de scène en scène Au fil des concerts de Paléo.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Musée de l'Elysée à Lausanne et le Paléo Festival de Nyon (VD) se sont associés autour d'un projet photographique inédit à l'occasion de leurs 30 ans, respectivement 40 ans. «Un autre regard sur Paléo», fruit du travail de cinq photographes, sera présenté sur l'Asse du 20 au 26 juillet.

Dans ce projet piloté par le Musée de l'Elysée, cinq photographes ont eu carte blanche pour porter un nouveau regard sur le Paléo Festival, a expliqué mardi Tatyana Franck, la nouvelle directrice de l'institution, entrée en fonction début mars. Leurs travaux ont été élaborés pendant l'édition 2014.

Une rencontre entre Sam Stourdzé, ancien directeur du Musée et Paléo est à l'origine de ce travail, a ajouté le patron du festival Daniel Rossellat. Il sera mis en valeur dans un «écrin» que découvriront les festivaliers le moment venu et sur lequel l'organisateur a entretenu le mystère.

Du camping aux stands

Sélectionnés sur la qualité de leurs travaux précédents, les cinq photographes proposent chacun leur regard décalé sur le Festival. Anne Golaz s'est intéressée aux techniciens qui travaillent sous la grande scène, Elisa Larvego au camping, lieu emblématique de la manifestation.

Les clichés de Nicolas Haeni évoquent les stands et la nourriture avec humour et ironie. Olivier Christinat, qui travaille sur le paysage urbain notamment au Japon, a choisi le thème de la foule. Enfin Claude Baechtold a produit un film photographique s'inspirant de l'histoire d'Ulysse revenant à Paléo 40 ans plus tard.

Décloisonnement

Ce projet correspond à la volonté du Musée d'élargir ses publics et de décloisonner la photographie en allant vers d'autres milieux, a souligné Tatyana Franck. Quant aux organisateurs de Paléo, ils souhaitent offrir une dimension culturelle autre que la musique à leur public. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2015, 10h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.