Mercredi 26 septembre 2018 | Dernière mise à jour 15:54

Genève Une psychiatre sous enquête suite à l'abus d'une patiente

Une jeune fille de 18 ans placée à Belle-Idée avait été agressée en 2013 par un autre pensionnaire. Une psychiatre est mise en cause.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A Genève, une psychiatre se retrouve sous enquête suite à l'agression sexuelle d'une patiente handicapée mentale hospitalisée à Belle-Idée par un autre patient. Cette doctoresse a été mise en prévention pour avoir exposé par dol éventuel la jeune fille à un danger grave et imminent.

«Prononcée plus de cinq ans après les faits, cette mise en prévention marque enfin le début d'une instruction qui devra permettre d'établir comment une erreur aussi grave a pu être commise», ont indiqué jeudi à l'ats les avocats de la plaignante, Romain Jordan et Annette Micucci. Ils confirmaient une information de la «Tribune de Genève».

En janvier 2013, la médecin avait décidé de l'hospitalisation à Belle-Idée de la patiente âgée alors de 18 ans au motif que son état psychique s'était dégradé. La jeune fille avait été placée pour le week-end dans l'unité de psychiatrie générale, faute de de place dans une unité spécialisée.

Elle avait alors été agressée sexuellement par un patient schizophrène qui avait des antécédents. L'agresseur, jugé quelques mois après les faits, avait été considéré comme irresponsable. La mère de la victime a entamé une longue procédure pour que les responsabilités qui ont conduit au drame soient clairement établies.

Une autre plainte

La psychiatre, qui a été entendue par le Ministère public, conteste intégralement les charges à son encontre. «Ma cliente refuse d'être le bouc émissaire», a précisé son avocat Pierre-Damien Eggly.

Une plainte a également été déposée auprès de la commission de surveillance des professions de la santé. Cette procédure est suspendue en attendant l'issue du volet pénal. (ats/nxp)

Créé: 17.05.2018, 12h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.