Mardi 16 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:40

Valais Une quarantaine d'agneaux ont été volés à Evionnaz

La police cantonale valaisanne est à la recherche d'agneaux volés d'une exploitation à Evionnaz. Le vol aurait eu lieu sur plusieurs jours.

Le vol s'est passé dans la soirée du 15 ou 16 avril.

Le vol s'est passé dans la soirée du 15 ou 16 avril. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une quarantaine d'agneaux ont disparu d'une exploitation d'Evionnaz, dans le Bas-Valais. Le vol s'est passé dans la soirée du 15 ou 16 avril. Il a été signalé à la police cantonale, confirme à Keystone-ATS le porte-parole Stève Léger.

«Les investigations sont en cours pour retrouver les animaux et le ou les voleurs», a-t-il ajouté samedi, revenant sur des informations du Nouvelliste. Selon l'éleveur, les faits se seraient déroulés sur plusieurs jours. Ce dernier juge peu possible une intervention unique avec une bétaillère, rapporte le quotidien valaisan.

Moutons de Saas

Un vol d'une aussi grande ampleur est rare en Valais, selon le porte-parole. Mais pas unique. En 2014, plus d'une centaine de moutons de Saas avaient été volés sur un alpage du Haut-valais.

Des recherches en hélicoptère et à pied avaient alors été entreprises. «Cent trois moutons ne peuvent pas disparaître comme ça. Ils ont dû être volés par des professionnels», estimaient Pro Specie Rara et les éleveurs concernés. Comme l'alpage en question se situe à la frontière, les polices suisse et italienne avaient été contactées.

Un peu moins de trois semaines après la mystérieuse disparition, six des animaux avaient été retrouvés en Italie. Deux propriétaires de moutons italiens auraient avoué les avoir volés. Les moutons de Saas sont de moins en moins nombreux. En une quinzaine d'années, le cheptel, principalement élevés dans le Haut-Valais, a perdu les trois quarts de ses effectifs pour s'établir à 400 bêtes environ. (ats/nxp)

Créé: 20.04.2019, 13h12

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.