Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Imprimeries réunies Lausanne Un syndicat va défendre les intérêts des employés

Le personnel de Swissprinters Lausanne a décidé de mandater syndicom pour aller au devant de la direction. Les employés ont reçu le soutient des autorités.

Le 19 juillet, le groupe Swissprinters annonçait la fermeture du site de Renens (anciennes Imprimeries Réunies Lausanne). 120 postes sont menacés.

Le 19 juillet, le groupe Swissprinters annonçait la fermeture du site de Renens (anciennes Imprimeries Réunies Lausanne). 120 postes sont menacés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’assemblée du personnel de Swissprinters Lausanne mandate le syndicat syndicom pour négocier avec la direction du groupe qui a décidé de quitter Renens et de se concentrer à Zofingue (AG). Le but est de trouver une alternative viable économiquement et socialement acceptable.

«Un succès»

L’assemblée générale du personnel s’est tenue mardi dans un café à l’appel de syndicom, syndicat des médias et de la communication. Une cinquantaine de personnes sont venues malgré le travail pour les uns et les vacances pour les autres: «c’est un succès», se félicite Yan Giroud, responsable romand pour l’industrie graphique chez syndicom, interrogé par l’ats.

Deux représentants de la municipalité de Renens étaient présents ainsi que le responsable de la Commission du personnel de Novartis à Nyon. Avec ce dernier, il s’agissait d’apporter un témoignage: «quand on a un soutien large du personnel, du syndicat, des autorités et de la population, on arrive à obtenir des résultats concrets», comme cela s’est produit à Nyon, relève Yan Giroud.

Les participants ont voté à l’unanimité pour soutenir le mandat octroyé au syndicat. Des rencontres vont avoir lieu maintenant avec la commission du personnel et la direction. Les groupes de travail vont plancher sur les propositions pour éviter la fermeture et les licenciements: un management buy-out (reprise par les cadres), une reprise par une autre entreprise ou d’autres idées qui seraient émises, explique le responsable syndical.

Jeudi dernier, le groupe Swissprinters a annoncé qu’il cessait ses activités d’impression sur son site de Renens, aux anciennes Imprimeries Réunies Lausanne (IRL). Il expliquait sa décision par des résultats négatifs persistants. Quelque 120 employés travaillent aux IRL. (ats/nxp)

Créé: 24.07.2012, 19h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.