Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 11:47

Médecins sans frontières Vaud donne 450'000 francs pour la lutte contre Ebola

Pour lutter contre Ebola en Afrique de l'Ouest, le canton de Vaud donne 450'000 francs à Médecins sans frontières (MSF Suisse).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le canton de Vaud, qui a décidé de donner 450'000 francs à MSF Suisse, veut souligner sa reconnaissance pour l'action courageuse des soignants sur le terrain le plus touché par le fléau, avec ce geste «exceptionnel», indique-t-il vendredi 21 novembre.

L'épidémie d'Ebola a coûté la vie à des milliers de personnes en Afrique de l'Ouest. Depuis mars 2014, MSF répond à cette crise sanitaire en gérant des centres de prise en charge en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

Contribution

Près de 3000 personnes travaillent actuellement pour MSF dans ces trois pays, relève le Conseil d'Etat vaudois. Le don doit permettre de financer le développement des actions de Médecins sans Frontières car les malades continuent d'affluer.

Par son soutien, le gouvernement vaudois veut apporter sa contribution sur le terrain «et rappeler ce qui nous lie avec les populations touchées par l'épidémie», conclut le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 15h33


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.