Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:02

Vote Suisse: lequel de ces trois produits est le plus aberrant?

L'Initiative des Alpes a trouvé trois beaux prétendants à la Pierre du Diable, qui «récompense» le transport le plus absurde.

Votez!

Vous pouvez voter pour désigner qui mérite le plus la Pierre du diable et le Cristal de roche en vous rendant sur le site www.initiative-des-alpes.ch, ceci jusqu'au 15 septembre. Les prix seront remis aux lauréats le 2 octobre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À une époque où acheter local entre de plus en plus dans les consciences, on trouve pourtant encore certains produits dont le cheminement pour arriver jusqu'à nos étals a de quoi faire exploser les compteurs de CO2. Depuis 2002, l'association Initiative des Alpes (née suite à la votation sur la protection des régions alpines contre le trafic de transit) décerne chaque année la Pierre du diable au produit dont la politique de transport est la plus absurde.

Cette année, les trois candidats qu'elle soumet au vote du public ont chacun de sérieux atouts à faire valoir en leur défaveur. Migros est en lice avec Voss, une eau minérale que l'on peut acheter avec ou sans CO2. Ce qui est sûr, c'est que du CO2, elle en produit pour être transportée jusque chez nous, puisqu'elle vient de Norvège. L'Initiative des Alpes nous précise que, lorsque ce produit est apparu sur son radar, il était alors vendu par la Coop. «Nous contactons toujours les entreprises dont nous sélectionnons les produits pour ce prix, nous explique Isabelle Pasquier, responsable du projet. Celles-ci, le plus souvent, coopèrent et nous donnent toutes les indications quant à la provenance de la marchandise. Ensuite, nous demandons à l'entreprise Quantis, spécialisée dans les bilans énergétiques, de calculer le coût en CO2 du transport.» Entre-temps, Coop a décidé de ne plus commercialiser Voss et c'est Migros qui la vend, maintenant.

Un détour de cochon

Pour qu'une tranche de jambon cuit Gusto Italiano se retrouve dans les magasins d'Aldi en Suisse, elle en fait du chemin. Les porcs sont en effet abattus aux Pays-Bas, la viande est transportée en camion frigorifique en Italie pour devenir du jambon. Mais ce n'est pas le bout de la route puisque celui-ci est ensuite acheminé en Autriche pour être emballé avant de finir en Suisse!

Le dernier candidat a une trajectoire inverse puisqu'il est produit en Suisse avant d'être acheminé à l'étranger. Quoique «produit» est peut-être un bien grand mot puisqu'il s'agit... d'air des Alpes. La société Swiss Air Deluxe le conditionne en spray, qu'elle vend 20 francs les 9 litres jusqu'en Thaïlande. «Une telle bouteille parcourt 19 800 km, produisant infiniment plus de CO2 que lorsqu'il est inhalé sur place», précise l'Initiative des Alpes. Isabelle Pasquier nous indique également que cette entreprise n'a pas répondu aux demandes d'infos de l'association. Comme c'est le seul produit qu'elle vend, difficile sans doute pour elle de le remettre en question.

Ce prix a été créé pour sensibiliser les consommateurs aux transports cachés, en espérant également qu'il incite les entreprises à se montrer plus responsables. L'an dernier, la Pierre du diable avait été décernée à CFF Immobilier pour des façades zurichoises construites avec des pierres allemandes assemblées en Chine.

Bons élèves

Mais l'Initiative des Alpes tient également à montrer que les bons élèves existent. Elle remet en parallèle le prix Cristal de roche pour récompenser une démarche intelligente. Sont sélectionnés cette année 1) Les Repair Cafés, un service de réparation proposé par l'alliance des associations de consommateurs 2) La malterie de Satigny (GE), pour sa relocalisation d'une production de malt initiée par le cercle des agriculteurs de Genève afin d'avoir une bière vraiment régionale 3) Basis 57, une pisciculture près du portail nord du tunnel du Gothard qui utilise pour son élevage de poissons l'eau chaude de la montagne drainée par le tunnel.

Créé: 19.08.2019, 13h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.