Mercredi 13 novembre 2019 | Dernière mise à jour 17:29

Gaz à effet de serre La Suisse veut réduire ses émissions de 50% d'ici 2030

En novembre, le Conseil fédéral avait approuvé cet objectif. Au moins 30% devra être réalisé sur le territoire suisse.

Doris Leuthard a annoncé les objectifs.

Doris Leuthard a annoncé les objectifs. Image: ARCHIVES, PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D'ici 2030, la Suisse veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% par rapport à 1990. Au moins 30% devra intervenir sur territoire helvétique. Le reste pourra être réalisé par le biais de projets à l'étranger. La ministre de l'environnement, Doris Leuthard, a annoncé ce vendredi 27 février 2015 ces objectifs.

Conférence sur le climat de Paris

Ces buts avaient été approuvés par le Conseil fédéral en novembre. Un nouvel accord climatique international doit être conclu lors de la Conférence sur le climat de Paris, en décembre 2015. Tous les Etats membres de la Convention de l'ONU sur les changements climatiques doivent annoncer auparavant leur engagement pour l'après 2020.

Au plan national, un projet de révision de la loi sur le CO2 sera mis en consultation à la mi-2016. L'essentiel des propositions visera le renforcement des mesures existantes. Les réductions porteront sur les sept gaz à effet de serre déjà pris en compte dans la législation actuelle: CO2, méthane, protoxyde d'azote, hydrofluorocarbures, perfluorocarbures, hexafluorure de soufre, trifluorure d'azote. L'effet des forêts sera pris en considération.

Réductions à l'étranger

La Suisse est responsable de 0,1% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Du fait de la structure de son économie, elle a un niveau d'émission bas, soit 6,4 tonnes par an par habitant. Elle doit donc pouvoir recourir à des réductions à l'étranger, estime le gouvernement.

Cette solution permet aussi de répartir les mesures nationales sur une période plus longue et de tenir compte des capacités de l«économie. Avec un objectif de -50%, la Suisse s'inscrit dans la fourchette définie par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (entre 40 à 70%). Ses émissions annuelles par habitant devraient se situer à trois tonnes d'équivalents CO2 en 2030.

Mesures déjà prises

Grâce aux mesures prises jusqu'ici, la Suisse émet aujourd'hui moins de gaz à effet de serre qu'en 1990. Elle a déjà renforcé le tir. La loi sur le CO2 prescrit une baisse des émissions des gaz à effet de serre de 20% jusqu'en 2020 par le biais de mesures nationales.

Plusieurs instruments sont mis à contribution: taxe sur le CO2 sur les combustibles, baisse des émissions des voitures neuves, obligation pour les importateurs des carburants de compenser une partie du CO2 émis par les transports, Programme Bâtiment. (ats/nxp)

Créé: 27.02.2015, 09h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.