Jeudi 28 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:24

Langue Les Suisses sont bons en anglais

Bien qu'elle perde une place pour se situer au 15e rang, la Suisse reste stable dans sa maîtrise de l'anglais.

En Suisse, les cantons alémaniques se distinguent, particulièrement ceux de la région zurichoise mais aussi la Suisse centrale, avec une note «très bonne».

En Suisse, les cantons alémaniques se distinguent, particulièrement ceux de la région zurichoise mais aussi la Suisse centrale, avec une note «très bonne». Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le classement mondial de la performance de l'anglais a été publié mardi par la société d'apprentissage de l'anglais EF Education First. Il s'intéresse aux connaissances de la langue de Shakespeare dans des pays ne l'ayant pas comme langue officielle majoritaire.

Depuis la première édition de cette étude en 2011, le nombre de pays participants a doublé, de 44 à 88. La Suisse y a gardé une place stable, de la 11e (2011) à la 19e (2015). La société, créée en 1965 en Suède et dont le siège social est basé à Lucerne, se base sur un test standardisé d'anglais mis au point par ses soins. Gratuit, il est possible de l'effectuer sur leur site internet. Les statistiques sont plus précises pour certains pays, permettant de comparer les régions et les villes.

En Suisse, les cantons alémaniques se distinguent, particulièrement ceux de la région zurichoise mais aussi la Suisse centrale, avec une note «très bonne». Le reste du Plateau, l'espace Mittelland et l'Est du pays se voient attribuer la note «bonne». Quant à l'Arc lémanique et le Tessin, ils sont considérés comme «moyens».

France et Italie en retard

Une différence qui est aussi le reflet de la situation en Europe, puisque la France, l'Italie et l'Espagne ont un score «moyen», bien moins élevé que leurs voisins. La Scandinavie et les pays germanophones s'illustrent avec d'excellentes notes. Les pays d'Europe centrale obtiennent eux la note «bon».

Le score de la France et de l'Italie s'explique notamment, selon EF, par une volonté de préserver la langue nationale comme élément culturel. Tous les pays industrialisés n'ont pas nécessairement une bonne note, comme par exemple le Japon («faible»).

Dans le monde, huit des dix premières places sont tenues par des pays européens. La Suède se classe première du classement, suivie par les Pays-Bas et Singapour. L'Europe est la région où la performance de l'anglais est la plus haute.

Disparités mondiales

Des différences existent d'un continent à l'autre. Ainsi, une grande disparité existe en Asie d'un pays à l'autre, même voisins. L'Amérique latine a connu une baisse de sa performance de l'anglais. Beaucoup de pays, à l'exception de l'Argentine, y figurent dans la catégorie «faible».

Le Moyen-Orient y est également mal représenté. Sauf le Liban («bon»), tous les pays sont notés «très faibles». Quant à l'Afrique, seul neuf pays ont participé à l'étude. Les disparités y sont aussi grandes, mais EF note une amélioration rapide. (ats/nxp)

Créé: 31.10.2018, 13h40

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.