Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 08:44

Consommation Les Suisses ont délaissé les sacs plastiques en 2017

La consommation de sacs en plastique jetables a chuté de plus de 84% en un an. L'objectif initial de baisse de 70% à 80% d'ici 2025 a donc été atteint bien plus tôt que prévu.

La fin des sacs en plastique jetables remis gratuitement aux caisses des magasins a mis un terme à leur consommation.

La fin des sacs en plastique jetables remis gratuitement aux caisses des magasins a mis un terme à leur consommation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En 2017, la consommation de sacs en plastique jetables s'est réduite de plus de 84% par rapport à 2016. C'est ce qu'indiquent les chiffres relevés dans le cadre d'une convention de branche destinée à diminuer le volume des déchets de plastique.

En octobre 2016, la Swiss Retail Federation et la CI commerce de détail suisse ont signé la «convention de branche visant à diminuer la consommation de sacs en plastique jetables». A ce jour, plus de 30 entreprises du commerce de détail alimentaire y ont adhéré.

Un objectif déjà dépassé

Cet accord se proposait de faire baisser de 70% à 80% d'ici à 2025 le nombre de sacs en plastique jetables remis aux caisses des magasins vendant principalement des denrées alimentaires. Cet objectif devait être atteint surtout grâce à l'engagement des entreprises signataires de ne plus les distribuer gratuitement aux clients dès le début de 2018.

Or, selon un communiqué publié mardi, 417'781'000 sacs plastique jetables ont été remis aux clients en 2016, contre 66'112'000 en 2017, ce qui correspond à une baisse d'environ 84%. Le but de la réduction a donc été atteint - et dépassé - plus vite que prévu, se félicitent les deux organisations.

La branche avait signé cette convention pour éviter l'interdiction pure et simple réclamée par la motion «Halte à la pollution des sacs plastiques» et proposer en échange une voie pragmatique et conviviale. Ces chiffres montrent «qu'une solution fondée sur le volontariat a permis d'obtenir en un temps très court une réduction massive de ces déchets», conclut le communiqué. (ats/nxp)

Créé: 10.04.2018, 11h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.