Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 03:56

Pentecôte Les Suisses retrouvent un certain farniente estival

Après de longs mois de semi-confinement, la population a été nombreuse ce week-end à profiter du beau temps au bord de l’eau ou en altitude.

À Lausanne, les quais d'Ouchy et de Belgique libérés des voitures ont été particulièrement prisés.

À Lausanne, les quais d'Ouchy et de Belgique libérés des voitures ont été particulièrement prisés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses n'ont pas boudé leur plaisir pendant ce wee-end de Pentecôte. Ils se sont précipités sur les bords de lac ou en montagne. A voir les gens marcher en groupe, c'est un peu comme si le coronavirus avait disparu ou presque.

Les Genevois ont été nombreux à se rassembler ce week-end grâce aux allègements annoncés cette semaine par le Conseil fédéral. Aucun problème n'a été observé, selon les autorités cantonales.

Situation «rassurante»

Ce premier week-end autorisant les réunions jusqu'à 30 personnes a été «très positif», explique un porte-parole. Les quelques amendes d'ordre prononcées étaient toutes liées au stationnement de véhicules dans les zones encore sanctuarisées par les autorités.

Parmi les points courus ce week-end, près d'une trentaine de sites de baignade en eaux vives pouvaient rouvrir en se conformant aux recommandations de distanciation physique. Ceux qui ont déjà accueilli les Genevois ont vu une affluence importante, mais bien répartie entre petits groupes de personnes.

«Les gens honorent les distances physiques», une situation «rassurante», explique le porte-parole. Il souhaite que cette «responsabilisation» se poursuive à plus long terme.

Bye-bye les voitures

Des groupes, des couples, des ados, des enfants, à vélo, à pied, à roller: le bord du lac Léman à Lausanne a été pris d'assaut dimanche dès tôt le matin. La population a vite retrouvé le plaisir de sortir ensemble en plein air un jour à peine après la fin de l'interdiction de se rassembler à plus de 5 personnes.

Les quais d'Ouchy et de Belgique libérés des voitures ont été particulièrement prisés. Rouler à vélo sans crainte d'être renversé par une auto ou un camion est désormais une réalité tous les week-ends jusqu'en septembre.

Ailleurs dans le canton de Vaud, Pentecôte aura été plutôt calme, sans gros débordements. Parmi les événements qui sortent de l'ordinaire, une «rave party» a été notifiée à Epesses (VD), mais elle a rassemblé moins de 30 personnes.

Bernois hors-mur

Les Suisses alémaniques ont aussi quitté leurs quatre murs. Des milliers de personnes dans le canton de Berne se sont lancées dans des excursions en montagne et au bord de l'eau.

La colline du Gurten à Berne ou l'île St-Pierre au milieu de lac de Bienne ont été des lieux appréciés. Et dimanche matin, les voitures qui quittaient Berne en direction d'Interlaken ont dû rouler au pas.

Les cyclistes et les motards sont aussi sortis en nombre sur les routes, ce qui a entraîné plusieurs accidents. À Thoune, des Alémaniques ont ressorti leurs canots pneumatiques, une des habituelles grandes attractions estivales sur l'Aar, direction Berne. Des nageurs n'ont pas hésité à sauter dans la rivière, dont la température ne dépassait pas les 16 degrés.

Le parc naturel de Gantrisch, toujours dans le canton de Berne, a attiré le citadin. Jamais auparavant il n'y avait eu autant de randonneurs à Pentecôte que ce week-end, a déclaré Caroline Zwahlen, qui exploite un restaurant de montagne depuis 23 ans.

Dans le canton de Zoug, de nombreux amateurs d'excursions ont mis leurs chaussures de marche ou ont enfourché leur vélo. Plusieurs parkings proches de sites naturels ont même frôlé l'indigestion de tôles.

Créé: 31.05.2020, 20h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.