Jeudi 21 février 2019 | Dernière mise à jour 13:59

Stations d'épuration Une taxe pour débarrasser les eaux usées de leurs micropolluants

Dès le 1er janvier 2016, chaque habitant en Suisse devra payer une taxe annuelle de 9 francs au maximum, dans le but de diminuer les micropolluants présents dans les eaux usées, a annoncé mardi le Conseil fédéral.

Une centaine de stations d'épuration (STEP) devront installer une étape supplémentaire d'épuration afin de faire baisser le taux de micropolluants. (En photo la STEP lausannoise, à Vidy).

Une centaine de stations d'épuration (STEP) devront installer une étape supplémentaire d'épuration afin de faire baisser le taux de micropolluants. (En photo la STEP lausannoise, à Vidy). Image: VANESSA CARDOSO-a

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le fonds constitué par le versement d'une taxe annuelle de 9 francs au maximum par habitant permettra de financer à hauteur de 75% les mesures prévues dans la réforme de la loi sur la protection des eaux.

Une centaine de stations d'épuration (STEP) devront installer une étape supplémentaire d'épuration afin de faire baisser le taux de micropolluants, comme les médicaments, hormones ou biocides. Ces substances, même en très faibles concentrations, sont néfastes aux poissons et autres organismes aquatiques.

Avec le mode de financement préconisé, il devrait être possible de dégager quelque 1,2 milliard de francs sur 20 ans. Dès que les systèmes d'épuration supplémentaires seront installés, la taxe sera supprimée.

Les dispositions pratiques seront précisées dans l'ordonnance sur la protection des eaux. Elles concerneront les STEP auxquelles sont raccordés plus de 80'000 habitants, celles situées dans les bassins versants des lacs, celles dont les eaux épurées représentent 10% du cours d'eau et celles qui se situent dans un milieu écologique sensible. (ats/nxp)

Créé: 30.09.2014, 18h43

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.