Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 17:35

Suisse Un tiers des aliments pour animaux pas aux normes

Le réseau de centres de recherches agronomiques Agroscope a testé la nourriture destinée aux animaux. 30% d'entre elle ne répondent pas aux exigences.

Des défauts graves ont été constatés dans 4 % des échantillons.

Des défauts graves ont été constatés dans 4 % des échantillons. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les contrôles effectués par l'institut Agroscope révèlent que deux tiers des échantillons d'aliments pour animaux d'élevage répondent aux exigences. C'est le cas d'environ 71% des échantillons d'aliments pour animaux de compagnie.

Un échantillon sur cinq des 1472 aliments pour animaux testés (22 pour cent) n'était pas conforme, a indiqué Agroscope dans un communiqué diffusé jeudi. Les raisons en sont le dépassement des valeurs de tolérance, les écarts entre les valeurs déclarées et les valeurs effectivement analysées ou un étiquetage incomplet.

Défauts graves

Des défauts graves ont été constatés dans 4% des échantillons, par exemple une teneur en vitamines ou en oligo-éléments très différente. Six échantillons contenaient des salmonelles. Les aliments pour animaux concernés ont été retirés du marché. Onze pour cent des produits testés présentaient des erreurs de déclaration mineures.

Cent soixante et un échantillons d'aliments pour animaux de compagnie et pour oiseaux ont été testés. Dans un peu moins d'un quart des cas (24%), la déclaration était inexacte ou aucune information n'a été fournie.

Cinq échantillons de mélanges de graines pour oiseaux contenaient du colza OGM non autorisé et un échantillon présentait une teneur trop élevée en graines d'ambroisie. L'ambroisie peut être dangereuse pour la santé humaine, car elle produit du pollen hautement allergène. L'aliment en question a été retiré du marché. (ats/nxp)

Créé: 08.08.2019, 16h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.