Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Suisse Une touriste suisse ramène ses déchets plastiques de vacances

Une Alémanique a suivi l'appel d'un groupe de défenseurs de la nature et a ramené de son séjour en Grèce tous ses déchets plastiques.

Image: 20 Minuten

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

15 gros pots de yaourt, 7 emballages d'oeufs, 22 bouteilles en PET, des pailles, 9 boîtes de conserves et un masque de plongée cassé. En rentrant de vacances, certains ramènent des souvenirs tels que des porte-clés ou des habits tandis que d'autres rapportent tous leurs déchets. C'est le cas de Martina, une Alémanique interrogée jeudi par 20 Minuten.

«J'ai devant moi des sacs en plastique remplis d'ordures.» La Suissesse, partie quelques jours en Grèce, s'est sentie responsable des déchets qu'elle et son groupe de voyage ont produits durant leur séjour. Selon elle, ils seront sans doute mieux recyclés en Suisse, raison pour laquelle elle a tout ramené. «On ne peut pas s'indigner de la pollution des océans et laisser derrière soi les déchets causés en vacances.»

A l'industrie d'agir

Martina s'est laissée inspirer par des défenseurs de la nature, actifs sur Facebook. L'organisation Three Pieces of Plastic appelle les internautes à ramasser durant leurs vacances au bord de la mer trois déchets en plastique tous les jours afin de les jeter convenablement. Comme Martina a voyagé en voiture et en ferry, elle n'a eu aucun problème pour transporter tous les sacs.

Contactée, l'organisation Greenpeace salue le fait que les gens se responsabilisent. Elle précise cependant que ramener chez soi les déchets occasionnés ne règle pas le problème. Le porte-parole Marco Pfister explique: «En Suisse aussi, presque aucun plastique n'est recyclé, mis à part le PET.» Selon lui, c'est avant tout à l'industrie de prendre ses responsabilités pour réduire les déchets plastiques.

Créé: 19.10.2018, 06h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.