Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 09:06

Zurich Ils transforment une route en piste cyclable

Par leur action sur une route zurichoise, les militants de l’association actif-trafic demandent que les villes accordent «sans délai» plus de place aux cyclistes.

Une bonne douzaine d'activistes de la section zurichoise du groupe "actif-trafiC" ont pris jeudi matin possession d'une voie réservée aux voitures au centre-ville de Zurich et l'ont temporairement transformée en piste cyclable avec un marquage au sol.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des militants zurichois de l’association actif-trafic ont aménagé une piste cyclable temporaire sur une route jeudi à Zurich. Ils demandent que les villes accordent «sans délai» plus de place aux cyclistes. L’action s’est interrompue avec l’arrivée de la police.

Le vélo est le moyen de transport le plus approprié pendant la crise du coronavirus, estime actif-trafic. De nombreuses villes dans le monde ont créé des pistes cyclables du jour au lendemain. «Il est grand temps» que la Suisse suive ces exemples et transforme davantage de routes en pistes cyclables.

Jeudi vers 9h30, une voie de la rue Gessnerallee à Zurich a été transformée en piste cyclable temporaire. «Pour que les cyclistes de la ville de Zurich puissent se déplacer en toute sécurité au cours de l’été, des mesures immédiates sont nécessaires pour mettre en place un réseau continu de pistes cyclables», a déclaré Simone Brander, membre du parlement de la ville et du groupe régional d’actif-trafic.

Lutte contre le Covid-19

Pour actif-trafic («umverkehr» en allemand), la promotion de la circulation à vélo est «une mesure importante dans la lutte contre le Covid-19». La règle de distance peut être mieux respectée que dans les transports publics, empêchant ainsi le virus de se propager. «La santé de la population est une priorité absolue», souligne l’association.

L’opération à la Gessnerallee n’a duré que 15 minutes environ, a constaté sur place un photographe de l’agence Keystone-ATS. Elle a été interrompue lorsque la police est arrivée. Les agents ont contrôlé l’identité des militants. Actif-trafic n’avait pas demandé d’autorisation pour son action. (ATS/Le Matin)

Créé: 14.05.2020, 13h49

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.