Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 10:20

Genève Traversée du lac: un pont plutôt qu'un tunnel

Le conseil consultatif chargé de choisir entre un pont ou un tunnel pour la traversée du Léman a pris sa décision mardi.

Le conseil consultatif devait déterminer quel ouvrage était à ses yeux le mieux adapté pour une traversée du lac.

Le conseil consultatif devait déterminer quel ouvrage était à ses yeux le mieux adapté pour une traversée du lac. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le conseil consultatif Traversée du lac a fait mardi son choix entre un pont et un tunnel pour boucler le contournement autoroutier de Genève. Il a opté pour un pont par 14 voix contre 8, a-t-il fait savoir dans un communiqué.

Le conseil consultatif, qui est composé de 22 membres nommés par le Conseil d'Etat genevois et qui représente l'ensemble des sensibilités de la société civile genevoise, devait déterminer quel ouvrage était à ses yeux le mieux adapté pour une traversée du lac. Pour forger son opinion, il a rencontré de multiples experts.

Le choix du pont permet une diversité de variantes, notamment sous forme d'accroches souterraines aux rives avec une émergence plus ou moins éloignée, a fait savoir le conseil dans son communiqué. Le conseil doit encore finaliser un rapport qu'il remettra prochainement au gouvernement genevois. (ats/nxp)

Créé: 05.09.2017, 20h27

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.