Mardi 2 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:59

Canton des Grisons Un troisième louveteau chute mortellement

Pour la troisième fois depuis la fin septembre, un louveteau a fait une chute mortelle dans une falaise située au-dessus de Trin (GR) et Flims (GR).

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Âgé d'environ six mois, le jeune loup a chuté pratiquement au même endroit que les deux précédents, près de l'alpage du Piz Mirutta, indique mardi le chef de l'office grison de la chasse et de la pêche, Adrian Arquint. Son cadavre a été découvert vendredi dernier et remis à l'Institut de pathologie de l'Université de Berne.

Les experts devront déterminer si ce louveteau, ainsi que les deux autres malheureux, faisaient partie de la meute connue dans le Calanda ou s'ils appartenaient à une seconde meute présente dans un massif situé plus à l'ouest. L'existence d'une nouvelle meute n'est pour l'heure qu'une supposition.

Les raisons des trois chutes mortelles en trois semaines dans la même zone sont encore inconnues. Il est «imaginable» que les louveteaux aient été repoussés dans la pente raide surplombant l'alpage par les chiens chargés de protéger les troupeaux de moutons, indique Adrian Arquint. Une falaise traverse cette pente. Des loups inexpérimentés sont susceptibles de paniquer en tentant de grimper, et de chuter. (ats/nxp)

Créé: 16.10.2018, 18h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.