Jeudi 5 décembre 2019 | Dernière mise à jour 23:39

Insolite Le trop-plein de sang provenait d'un abattoir artisanal

Confrontés à un afflux d'hémoglobines, les responsables du la step du Landeron ont désigné un boucher.

Des génisses sur le plateau de Diesse (photo d'illustration). Le trop-plein de sang qui empêchait le bon fonctionnement de la station d'épuration du Landeron et de La Neuveville (BE) proviendrait d'un abattoir artisanal de la région.

Des génisses sur le plateau de Diesse (photo d'illustration). Le trop-plein de sang qui empêchait le bon fonctionnement de la station d'épuration du Landeron et de La Neuveville (BE) proviendrait d'un abattoir artisanal de la région. Image: Stéphane Berger

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un trop-plein de sang à la station d'épuration? La situation décrite par Arcinfo est ubuesque. L'histoire se passe au Landeron (NE), où les responsables de la Step ont mis presque deux ans pour élucider l'afflux d'hémoglobine constaté le lundi et le mercredi.

Riche en bactéries, le sang empêchait le bon fonctionnement de la station d'épuration du Landeron et de La Neuveville (BE). Résultat des recherches: le sang provenait d'un abattoir artisanal du plateau de Diesse.

Cuves trop petites

Les cuves du boucher incriminés étaient trop petites, si bien que le trop-plein de sang partait à l'égout. Mais cet artisan ne veut pas endosser le rôle de bouc émissaire: il affirme ne pas avoir tué des bêtes le mercredi.

Cet artisan de Nods a changé sa méthode de travail, à la satisfaction des employés de la step. «Désormais j’abats à l’extérieur. Les bêtes sont ensuite pendues et saignées dans un bac. Le sang caillé et tout le reste partent aux déchets carnés», a-t-il expliqué à Arcinfo.

Créé: 25.04.2019, 09h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.