Mercredi 1 avril 2020 | Dernière mise à jour 06:46

Saint-Gall L'UDC exclut un candidat «raciste» de ses rangs

Le parti agrarien a exclu de sa formation un sympathisant de la cause nazie, qui s'est porté candidat au parlement saint-gallois.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'UDC exclut un candidat au parlement st-gallois suite à la révélation de ses sympathies nazies. Agé de 58 ans, Marcel Toelt a porté atteinte aux intérêts du parti, estime le parti de droite conservatrice.

Récemment, le candidat «a communiqué à plusieurs reprises et sans l'accord de la section de son district ou directeur de la campagne électorale», invoque l'UDC du district du Rheintal qui a rendu publique sa décision mardi. Cette dernière estime dès lors n'avoir eu aucune alternative à l'exclusion du principal intéressé.

Le délai de dépôt des listes pour les élections cantonales du 8 mars étant déjà échu, Marcel Toelt ne peut en revanche être rayé de la liste de l'UDC du Rheintal.

Dans un conflit sur fond d'accusations de racisme, le Tribunal fédéral (TF) avait rejeté, en 2017, un recours de Marcel Toelt. Les juges fédéraux avaient conclu que ce dernier pouvait être considéré comme un sympathisant de la cause nazie. Dans les médias sociaux, il a exposé sa manière de penser d'une manière susceptible d'être qualifiée de raciste, a souligné le TF. (ats/nxp)

Créé: 14.01.2020, 19h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.