Dimanche 15 septembre 2019 | Dernière mise à jour 15:28

Fédérales 2019 L'UDC Jura présente une liste au Conseil des Etats

En vue des élections de cet automne, la section jurassienne du parti agrarien lance un ticket dans la course au Conseil des Etats.

Thomas Stettler et Emibois Thierry Froidevaux sont candidats au Conseil des Etats.

Thomas Stettler et Emibois Thierry Froidevaux sont candidats au Conseil des Etats. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'UDC Jura présente une liste pour le Conseil des Etats. Le parti lance dans la course un ticket avec le député au Parlement Thomas Stettler et le citoyen des Emibois Thierry Froidevaux. Les deux hommes sont déjà candidats pour le Conseil national sur deux listes différentes.

L'UDC Jura juge nécessaire une candidature au Conseil des Etats pour offrir à la population une alternative à droite. Elle s'attaque donc au siège que convoite le PDC avec le ministre Charles Juillard. Le PLR a renoncé à présenter une liste pour la Chambre des cantons.

«Charles Juillard a fait du travail mais cela ne veut pas dire que l'on n'a que lui dans ce canton», a souligné Thomas Stettler sur les ondes de Radio Fréquence Jura (RFJ). «On aura une chance et celle-là je veux la jouer», a ajouté le candidat. L'UDC avait enregistré une forte progression lors des dernières élections cantonales.

Dans la course au Conseil national, l'UDC Jura avait présenté en juillet trois listes, soit six candidats. (ats/nxp)

Créé: 23.08.2019, 19h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.