Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 22:22

Genève Céline Amaudruz se lance à l'eau pour la rade

La conseillère nationale UDC a nagé 1,8 km entre les deux rives du lac de Genève pour appuyer une initiative du parti. Celui-ci veut impérativement une traversée routière.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Nous ne nous battons pas que pour la sécurité. Nous voulons absolument que Genève possède sa traversée de la rade. C’est un combat qui m’est cher et il est essentiel pour la mobilité». Céline Amaudruz, conseillère nationale et présidente de l’UDC genevoise, a ainsi joint le geste à la parole dimanche matin. La jeune trentenaire a ainsi traversé à la nage le lac entre la Perle du Lac et Baby Plage, soit quelque 1,8 km, en moins de 45 minutes.

La candidate au Conseil d’Etat genevois entendait ainsi sensibiliser la population à cette problématique. «Il est évident qu’une route permettrait de relier les deux rives nettement plus rapidement», rigolait-elle, encore un peu essoufflée après son exploit sportif.

L’UDC a parallèlement lancé une initiative qui demande d'ici 2020 une traversée sous-lacustre de deux fois deux voies de l'avenue de France au Port-Noir.

Créé: 25.08.2013, 13h47