Mardi 12 novembre 2019 | Dernière mise à jour 06:11

«Panama Papers» Ueli Maurer défend les placements offshore

Le ministre des finances a donné une interview au «Blick». Il revient sur le scandale «Panama Papers».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministre des finances Ueli Maurer n'estime pas nécessaire de nouvelles réglementations en Suisse malgré le scandale d'évasion fiscale des «Panama Papers». Il défend la possibilité pour les contribuables aisés d'investir dans des activités offshore.

«On doit créer des possibilités», déclare Ueli Maurer dans un entretien diffusé vendredi par le Blick. Il reconnaît que les riches devraient payer plus d'impôts que lui. «Je ne suis pas riche», mais «sans les riches, je devrais payer plus d'impôts», explique le ministre UDC.

Il met en garde contre les appels à de nouvelles lois. En Suisse, la masse de règlements est «définitivement» suffisante, tonne-t-il. On ne peut pas placer chaque activité sous le contrôle de l'Etat, selon lui. «Nous ne devons pas être les plus moralistes au monde». (ats/nxp)

Créé: 08.04.2016, 07h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.