Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 08:15

Fête nationale Ueli Maurer à la Fête des vignerons pour le 1er Août

À Vevey, le président de la Confédération a loué les traditions et les racines de la Suisse au cœur de l'arène de la Fête des vignerons, devant des milliers de spectateurs.

Journée de la Confédération haute en couleur à la Fête des vignerons.

Galerie photo

Le 1er août 2019 en images

Le 1er août 2019 en images Feux d'artifices, discours, traditions: retrouvez toutes les photos de la Fête nationale suisse 2019.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Fête nationale et la Fête des vignerons se sont conjuguées à Vevey. Dans une arène pour ainsi dire pleine, Ueli Maurer a souligné sa «fierté» d'être suisse. Face aux pressions de l'UE, il a jugé que les choix oscillaient entre liberté et dépendance.

«C'est la fête», a lancé jeudi à 14h le président de la Confédération. Ueli Maurer a brièvement pris la parole dans l'arène sous un soleil éclatant devant les milliers de spectateurs venus voir le spectacle.

Une double fête, celle du 1er Août et celle des vignerons. S'exprimant en français, le président a loué les traditions, les valeurs et les racines de la Suisse, que l'on retrouve dans l'emblématique travail de la vigne.

Au cours de son allocution, Ueli Maurer (UDC) n'a pas esquivé les enjeux politiques, en particulier dans le cadre tendu des relations entre la Suisse et l'Union européenne (UE). Les citoyens ont reçu la Suisse en «héritage» et ils peuvent «le gaspiller» ou au contraire «l'améliorer et le transmettre avec une plus-value.»

Liberté ou dépendance

La Suisse fait face à «une entité importante», l'UE, à laquelle certains voudraient abandonner des compétences. Quel chemin doit suivre la Suisse, s'est interrogé le président. Il y a des choix qui se posent entre «liberté et dépendance», a-t-il répondu.

Ueli Maurer est prêt à inviter ceux qui critiquent la Suisse et exercent des pressions sur elle à «boire un verre de blanc», mais pas à renoncer à ce qui fait la force de ce pays, sa modestie et la conscience de sa valeur. À chaque fois, le peuple a répondu dans les urnes en montrant son attachement à la liberté.

Pas trop de vacances

Quand on lui demande à l'étranger ce qui fait le succès de la Suisse, Ueli Maurer a indiqué qu'il donnait cet exemple: en 2012, par 66,5% des voix, le peuple a refusé une initiative demandant de passer de 4 à 6 semaines de vacances. «C'est ça la Suisse», s'est-il enthousiasmé, sous les applaudissements et quelques regards froncés ou étonnés.

Pour le président de la Confédération, un tel résultat illustre «le sens de la responsabilité des citoyens». «Vive la Suisse», a conclu Ueli Maurer, avant que ne résonne l'hymne et que commence le spectacle de la Fête des vignerons.

Plein les mirettes

Cette journée particulière de double fête avait commencé tôt avec un défilé de la Garde suisse du pape à travers les rues de Vevey, suivie à midi par un show aérien de la Patrouille suisse, avec F/A-18 et un avion de Swiss tournoyant au-dessus du lac Léman, bruit et fumigènes compris.

Des milliers de spectateurs ont admiré et applaudi, alors que de nombreux amateurs appréciaient le spectacle dans des dizaines d'embarcations sur le lac. Un feu d'artifice doit terminer en beauté la soirée. (ats/nxp)

Créé: 01.08.2019, 16h42

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.