Mercredi 19 juin 2019 | Dernière mise à jour 20:45

Polémique Ueli Maurer fait un gag misogyne

Dans un discours vantant l'achat des Gripen, le ministre de la Défense a comparé les femmes à des objets. Les jeunes Verts exigent des excuses publiques

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Lors d'un évènement organisé dans le cadre de la campagne pro-Gripen à Zoug samedi dernier, Ueli Maurer a comparé les femmes à des objets. «Le Conseiller fédéral fait ainsi preuve de sexisme et a l'air d'avoir une image de la famille dépassée», dénoncent les Jeunes Vert-e-s dans un communiqué publié ce matin. Ils considèrent ces remarques sexistes totalement inacceptables et demandent des excuses publiques de la part du conseiller fédéral Ueli Maurer.

Selon le site zentral-plus.ch, Ueli Maurer a comparé les avions de combat Tiger avec des objets ménagers. Ainsi a-t-il demandé combien d'ustensiles vieux de 30 ans avons-nous encore à la maison. Et de placer son gag: «Chez nous, il y en a peu, à part bien sûr la femme qui s'occupe des tâches ménagères.» Les Jeunes Vert-e-s sont indignés par cette blague, qui range Ueli Maurer dans la classe des politiciens à la Silvio Berlusconi. «Cela, dans notre société actuelle ouverte, est tout aussi incompréhensible qu'inacceptable», conclut le communiqué (Le Matin)

Créé: 28.04.2014, 10h27

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.