Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 06:36

Salon de l'auto La voiture idéale d'Ueli Maurer? Un vélo

Le président de la Confédération ouvre tout à l’heure le salon de l'automobile à Genève. S'il ne parle pas à ses voitures, Ueli Maurer les use jusqu'à la «rouille». Interview.

Chauffeur de conseiller fédéral Heinz Mosimann est devenu le partenaire de ski du fond d'Ueli Maurer, le ministre qu'il véhicule aux quatre coins du pays.

Chauffeur de conseiller fédéral Heinz Mosimann est devenu le partenaire de ski du fond d'Ueli Maurer, le ministre qu'il véhicule aux quatre coins du pays. Image: Jean-Bernard Sieber

Galerie Photos

En images,  les stars du salon de l'automobile de Genève

En images, les stars du salon de l'automobile de Genève Les voitures de prestige sont à l'honneur au salon automobile de Genève avec les nouveaux modèles de Ferrari, McLaren ou encore Alfa Romeo qui côtoieront les nouveautés des constructeurs automobiles plus grand public.

Les voitures des ministres

Avantages. Les conseillers fédéraux ont droit à quelques avantages. En plus d’une limousine de fonction avec chauffeur pour leurs déplacements professionnels, nos ministres ont droit à une deuxième voiture de fonction pour leur usage privé (et le conjoint est autorisé à l’utiliser)! La Confédération paye jusqu’à 130'000 francs et le véhicule peut être changé tous les quatre ans ou après 100'000 kilomètres.

Pour le plaisir. Par le passé, certains conseillers fédéraux se sont fait plaisir. Pascal Couchepin s’était offert une belle BMW Série 5, puis une Audi A6 Quattro; Ruth Metzler une Audi A8 Quattro; Micheline Calmy-Rey une Golf toutes options, qu’elle a changé trois fois au cours de son mandat; Doris Leuthard, enfin, a craqué pour une BMW 330D décapotable.

La gamme UDC. Mais avec l’arrivée d’Ueli Maurer au gouvernement en 2009, les mœurs ont changé. En effet, le ministre de la Défense a préféré garder sa vieille Subaru. La presse alémanique de boulevard avait fait le «buzz» avec la décision de l’UDC… «On peut facilement y charger des caisses », avait argumenté l’élu d’origine agrarienne pour expliquer son refus de monter en gamme.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est une tradition! Il revient au président de la Confédération d'ouvrir le salon de l'automobile de Genève. Si on se souvient des pitreries du socialiste Moritz Leuenberger à Genève – respirant la fumée d'un pot d'échappement, le conseiller fédéral UDC, comme beaucoup de politiciens de droite – a un rapport plus apaisé avec l'automobile. Interview quatre roues avec Ueli Maurer.

Le Matin – Quelle était votre première voiture M. le président de la Confédération?

Ueli Maurer – Une Simca 1000.

A quel âge avez-vous passé votre permis de conduire?

A 20 ans.

Avec qui avez-vous appris à conduire?

Avec un professeur d’auto-école.

Combien de voitures avez-vous eues?

Cinq.

Est-ce qu’il y a une voiture que vous regrettez (que vous aimeriez encore posséder et pourquoi)?

Non. Elles avaient toutes beaucoup de kilomètres au compteur lorsque je m’en suis séparé. Certaines étaient même tellement usées qu’elles étaient rouillées.

Donnez-vous un nom à vos voitures?

Non (sourire)... je ne parle pas avec les voitures!

Avez-vous des souvenirs particuliers liés à une automobile?

Nous avions un bus familial dans lequel chaque enfant avait sa place attribuée. Tout était très bien organisé. On a fait beaucoup de kilomètres comme ceci, tous ensemble en famille. (N.d.l.r : Ueli Maurer a 6 enfants)

Avez-vous déjà eu peur ou un accident en voiture?

Heureusement non.

Quelle est la voiture de vos rêves?

Si je devais rêver d’un moyen de locomotion, ce serait plutôt d’un vélo extraordinaire que d’une belle voiture!

Quelle est votre voiture privée actuelle?

Une Subaru. (N.d.l.r. : Une legacy)

En famille, est-ce Madame ou Monsieur qui prend le volant?

Les deux. Il n’y a pas de règle fixe. On se relaie souvent au volant.

Quels sont vos critères lors de l’achat d’un véhicule (le prix, l’espace, le confort, les performances, la consommation)?

Comme je vais souvent en montagne l’hiver, notamment pour faire du ski de fond, je suis particulièrement attentif aux performances d’une voiture sur la neige. Je privilégierais donc une version 4x4 tout en faisant attention à la consommation.

Etes-vous tenté par une voiture électrique ou hybride?

J’ai eu l’occasion de tester une voiture hybride il y a quelques années. Cela m’avait donné une bonne impression déjà à l’époque. Depuis, la technologie dans ce domaine s’est encore beaucoup améliorée. A titre personnel, je ne choisirais en revanche pas une voiture électrique. Le marché de l’électricité risque fort de se contracter ces prochaines années et nous ne pourrons plus promouvoir efficacement la mobilité avec du courant cher.

De quelle marque est votre véhicule de fonction?

Mercedes.

Qu’est-ce que ça fait d’avoir une voiture de fonction avec chauffeur?

Cela me permet de travailler, de lire des dossiers ou encore de téléphoner durant les trajets. C’est un gain de temps inestimable car je me déplace très souvent à travers la Suisse. Mon chauffeur est d’ailleurs l’un de mes collaborateurs les plus proches et celui avec lequel je passe le plus de temps. Il est aussi devenu mon partenaire de ski de fond. Je lui ai appris à en faire il y a quelques années. Depuis il a beaucoup progressé et, désormais, c’est souvent moi qui dois le suivre.

Créé: 07.03.2013, 10h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.