Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 21:11

Minorités Uli Windisch en appelle à un plurilinguisme actif

Suite au rejet de deux objets parlementaires linguistiques, le sociologue donne un avis catégorique. Les Romands doivent apprendre mieux les langues. Et il faudrait un Tessinois au Conseil fédéral.

Le sociologue Uli Windisch, qui dirige le Master communications et médias à l'UNIGE, estime qu'aucun des deux objets parlementaires liés aux langues dans notre pays, n'était nécessaire.

Le sociologue Uli Windisch, qui dirige le Master communications et médias à l'UNIGE, estime qu'aucun des deux objets parlementaires liés aux langues dans notre pays, n'était nécessaire. Image: /Keystone

Une publication

Uli Windisch est co-auteur notamment de Les relations quotidiennes entre Romands et Suisses-allemands. Un ouvrage quie donne une idée sur l'ampleur de la problématique: 2 tomes totalisant 1160 pages.

Infobox

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il s'en est fallu de peu pour que le Conseil des Etats n'accepte mercredi le postulat du PLR neuchâtelois Raphaël Comte. Par 19 voix contre 18, l'objet soumis pour une représentation plus équitable des régions et des langues, a été rejeté. Cette question hante régulièrement notre pays aux minorités linguistiques. C'est le cas d'Antonio Hodgers qui fait des pieds et des mains pour obtenir gain de cause en la matière. La veille, son initiative parlementaire visant à contraindre nos voisins alémaniques à parler le Hochdeutsch dans les hautes sphères de l'Etat a, elle, été clairement rejetée au Conseil national par 116 voix contre 46.

Le point avec Uli Windisch, sociologue, directeur du Master communication et médias à l'Université de Genève.

Que vous inspire le rejet de l'initiative parlementaire du Vert genevois Antonio Hodgers qui souhaitait imposer le HochDeutsch dans les hautes sphères de l'Etat?

C'est une vieille rengaine arrogante. Exiger des Suisses alémaniques qu'ils parlent le HochDeutsch, c'est comme exiger d'eux qu'ils parlent une langue étrangère. L'époque où les Suisses allemands étaient condescendants est révolue. Il faut désormais la réciprocité.

Quelle est la solution pour sortir de ce que vous appelez «cette vieille rengaine»?

Les Romands doivent aller au-delà de leur statut de plaintif et entreprendre d'apprendre mieux les langues. Plus on est minoritaire, plus on doit connaître de langues. J'appelle à un plurilinguisme actif. D'ailleurs, pour moi, les monolingues - tous pays confondus- sont les analphabètes d'aujourd'hui!

Que pensez-vous de la meilleure représentativité des langues et des régions au Conseil fédéral prônée par le libéral-radical neuchâtelois Raphaël Comte, rejetée elle aussi? Depuis 1999, aucun Tessinois n'est plus au gouvernement...

Pourtant, ce postulat n'est pas nécessaire. L'équilibre est quasi automatique. Nul besoin de garantir cela législativement parlant. En revanche, il faudrait un Tessinois au Conseil fédéral, oui. Il faut être attentif aux mouvements réactifs tessinois qui se développent et qu'on néglige. Mais il ne faut pas légiférer. Sinon, ce sera la spirale infernale. Quid alors des écoles alémaniques de Sierre ou de Sion? Faudrait-t-il les fermer?

Créé: 01.03.2012, 19h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.