Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:10

Trafic aérien Un avion italien pris en chasse dans le ciel suisse

Deux jets suisses ont franchi le mur du son vendredi en prenant en chasse un appareil dans le ciel de la Suisse centrale.

C'est en accélérant de façon rapide que les avions suisses ont franchi le mur du son.

C'est en accélérant de façon rapide que les avions suisses ont franchi le mur du son. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les habitants de Suisse centrale ont sursauté vendredi. Sur le coup de midi, ils ont entendu une grande détonation dans la région. La raison? Un jet de combat de l'armée suisse a franchi le mur du son en pourchassant un avion italien. Ce dernier était entré dans l'espace aérien helvétique sans contact radio, explique «20 Minuten» vendredi. Les Forces aériennes suisses ont confirmé l'incident.

L'intrusion de l'avion italien a déclenché une grosse opération dans les airs de l'armée suisse. Deux F/A-18 ont immédiatement décollé de Payerne pour poursuivre l'appareil. C'est suite à leur accélération rapide qu'a retenti le boom supersonique à plus de 10'000 mètres d'altitude.

Quant à l'avion italien, il a été escorté hors de l'espace aérien suisse en direction de l'Allemagne. On ne sait en revanche pour l'instant pas les raisons de sa présence dans le ciel helvétique ni le type de l'aéronef.

Créé: 05.07.2019, 14h00

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.