Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:44

Suisse Un jugement du TF rend malades les contrôleurs aériens

Une douzaine d'employés de Skyguide se sont portés pâles après la condamnation de l'un des leurs par le Tribunal fédéral. Il ne s'agit pas de représailles, selon eux.

Le jugement concerne un incident survenu en mai 2013 qui n'a provoqué aucun dégât. (photo d'illustration).

Le jugement concerne un incident survenu en mai 2013 qui n'a provoqué aucun dégât. (photo d'illustration). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une douzaine de contrôleurs aériens de Skyguide se sont annoncés malades un jour après le jugement du Tribunal fédéral confirmant la condamnation de l'un des leurs. Ils ne se sentaient pas en mesure d'assurer leur service.

«Quand un contrôleur aérien ne se sent pas bien, il ne travaille pas», a indiqué vendredi le porte-parole de Skyguide Vladi Barrosa, en réaction à un article publié par le Tages-Anzeiger. Cette règle s'inscrit dans le concept de sécurité de la navigation aérienne suisse. Un contrôleur aérien doit se concentrer sur son travail.

Il ne s'agit pas d'une action de protestation contre le jugement du TF, a déclaré Vladi Barrosa à Keystone-ATS. Le jugement concerne un incident survenu en mai 2013 qui n'a provoqué aucun dégât.

Contrôleurs déstabilisés

C'est la première fois en Suisse qu'un contrôleur aérien fait l'objet d'une condamnation définitive dans le cadre d'une procédure pénale. C'est troublant et déstabilisant pour les contrôleurs aériens. Plusieurs d'entre eux ont consulté le service d'assistance. Celui-ci a pour fonction de les soutenir, notamment dans la gestion du stress.

Le nombre «absolument inhabituel» de malades a provoqué un manque de personnel. C'est pourquoi la capacité maximale du trafic dans l'espace aérien a été réduite. Le nombre d'atterrissages et de décollages a été réduit de 10% à Genève et à Zurich.

Quelques minutes de retard

Cette mesure a été levée vendredi après-midi après l'entrée en service de contrôleurs aériens de réserve. La réduction du trafic a surtout touché les avions qui ne font que survoler la Suisse. Dans les aéroports, elle a provoqué des retards de quelques minutes seulement, souligne Skyguide.

Jeudi, le TF a confirmé la condamnation d'un contrôleur aérien de Skyguide pour perturbation par négligence des transports publics, une première en Suisse. Skyguide a fait part de sa déception.

Dans son jugement, le TF constate que le contrôleur aérien a créé une menace concrète et violé son devoir de surveillance. Le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone l'avait condamné en mai 2018 à une peine pécuniaire avec sursis de 60 jours-amende à 300 francs (18'000 francs).

Incident en mai 2013

En mai 2013, un avion irlandais de Ryanair a demandé à la tour de contrôle de Zurich de monter à une autre altitude pour éviter des turbulences. Le pilote a omis de s'identifier et le contrôleur aérien ne le lui a pas demandé. Le contrôleur a alors donné l'autorisation à un autre avion de Ryanair, dont le pilote n'a pas réagi.

Le premier pilote a alors remercié pour l'autorisation de monter. Lorsqu'il a commencé à prendre de l'altitude, le système d'alerte au sol s'est déclenché en raison d'un conflit imminent avec un avion portugais de TAP.

Au moment de l'incident, les deux avions se trouvaient à une distance horizontale de 1,5 km et verticale de 198 m. Les prescriptions prévoient 9,3 km et 305 m. (ats/nxp)

Créé: 05.07.2019, 15h08


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.