Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 11:38

Lac de Zoug Un obus de la Première Guerre a été découvert

La police est intervenue et a bouclé un périmètre dans lequel se trouvait un obus de la guerre de 14-18, vendredi, à Oberwil (ZG).

L'obus pesait environ 3 kg et il mesurait 23 cm de long.

L'obus pesait environ 3 kg et il mesurait 23 cm de long. Image: Twitter/Polizei Zug

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un obus non éclaté datant de la Première Guerre mondiale a été découvert vendredi matin dans le lac de Zoug. Une personne a informé la police vers 9h15 de la présence de l'obus tout près de la rive.

Des policiers se sont immédiatement rendus sur place et ils ont bouclé le périmètre à Oberwil, village rattaché à la ville de Zoug. Les spécialistes du déminage et de l'élimination de munitions non explosées de l'armée (commandement DEMUNEX) sont intervenus, a indiqué la police cantonale zougoise.

Les hommes du commandement DEMUNEX ont examiné le raté, puis ils l'ont sorti de l'eau. Ils l'ont ensuite placé dans un conteneur spécial pour le transporter. La police n'a pas dû procéder à une évacuation de la zone. L'obus pèse environ 3 kg. Il mesure 23 cm de long.

(ats/nxp)

Créé: 12.07.2019, 15h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.