Samedi 17 août 2019 | Dernière mise à jour 11:29

Berne Un psy biennois construit son quartier tout en Lego

Après s'être fait la main avec deux bâtiments emblématiques, un Legophile s'attaque à la vieille-ville de Bienne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La série «Friends» en Lego? Très peu pour lui: Arnaud Wälchli (38 ans) est un Legophile qui ne cède pas aux modes. Plutôt que de reconstituer le bar Central Perk fréquenté dans la série américaine par Ross, Rachel, Chandler, Monica, Joey et Phoebe, c'est sa bande de potes que ce psychologue a reproduit en cinq figurines.

Ce qui intéresse le psychologue, désormais, c'est de miniaturiser le quartier où il vit. Avant de réduire la vieille-ville au format Lego, Arnaud Wälchli s'est fait la main avec deux bâtiments emblématiques de Bienne: le Palais des Congrès et la Coupole du Centre autonome de jeunesse.

Mon frère m'a demandé

Arnaud Wälchli est tombé dans une marmite de Lego quand il était petit, mais il en est ressorti à l'adolescence. Pourquoi avoir replongé? «Quand mon frère aîné m'a demandé de l'aider à vider les cartons de Lego qui encombraient le grenier de nos parents, je me suis mis à construire un hôpital pour mes trois neveux», raconte Arnaud Wälchli. Un hôpital, puis un poste de police, puis...

Si le psy s'est pris au jeu, c'est qu'il y a trouvé matière à réflexion: «En l'absence de plan à respecter, on ne peut pas commettre d'erreur. Rien n'est figé et s'il faut démonter ce qui a été faussement construit, ce n'est pas grave, juste une perte de temps», détaille Arnaud Wälchli.

Sans colle ni vis

Bricoleur dans l'âme, ce psychologue a su se construire un baby-foot en bois en y prenant plaisir. Mais les Lego, c'est autre chose: «J'avance à tâtons, sans colle ni vis», précise Arnaud Wälchli.

Le psychologue reprend le dessus sur le bricoleur: «Quand on n'a rien à craindre, on n'a pas peur de se lancer dans une infinité de possibilités, ce qui donne confiance en soi», dit-il.

Bâtiments emblématiques

Le Lego, un jeu d'enfants? Arnaud Wälchli n'a pas subi de sarcasme. «Faire autre chose d'un jeu d'enfants, c'est magnifique!», lui ont dit ses proches.

En 120 heures, dont quelques-unes passées sur Google Maps, ce bricoleur a miniaturisé la rue Haute en 8 000 pièces, au format 134x40 cm. Son ambition, désormais, c'est de reproduire toute la vieille-ville sur des plaques qu'il serait possible de caser dans une étagère et d'assembler le temps d'une exposition.

Créé: 14.08.2019, 13h59

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.