Mardi 18 juin 2019 | Dernière mise à jour 06:04

Bienne Un village de palettes s'est construit devant la gare

Après 3 ans de préparation et 2 mois de construction, la «Robert Walser-Sculpture» de l'artiste Thomas Hirschhorn prendra vie samedi. Décoiffant!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce qui n'était qu'un empilement de palettes est devenu un véritable village, devant la gare de Bienne. La «Robert Walser-Sculpture» de l'artiste contemporain Thomas Hirschhorn prendra vie ce samedi. Du jamais-vu!

La 13e édition de l’Exposition suisse de sculpture a ses détracteurs, à Bienne et ailleurs, avec en première ligne ceux pour qui la voiture passe avant tout, dans une ville où les électeurs n'ont pas voulu supprimer un petit parking à ciel ouvert au profit des transports publics.

À l'invitation de l'Exposition, dont le président a démissionné en regrettant d'avoir donné les clés à un artiste ingérable, Thomas Hirschhorn s'est fixé pour objectif de rendre la sculpture contemporaine accessible à un large public, en s'associant avec toutes les énergies biennoises, de gauche comme de droite.

Trois ans et deux mois

Après trois ans de préparation et deux mois de construction, sur une surface de 1300 m2, la vision de Thomas Hirschhorn est devenue réalité. Dès samedi, l'exposition sera ouverte tous les jours de 10h à 22h, gratuitement. La devise «Soyez un héros!». Façon de dire «Soyez Robert Walser!»

Un programme quotidien a été établi, avec par exemple des lectures et du théâtre, des cours de langue et des ateliers pour enfants, mais comme le suggère l'artiste, «la non programmation entraîne la réinvention et la réalisation quotidiennes de la «Sculpture» comme lieu de rencontre et d'échange». À vous de jouer! (Le Matin)

Créé: 13.06.2019, 19h30

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.