Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 16:35

Trésor nazi Une cousine du collectionneur Gurlitt revendique l'héritage

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'héritage de Cornelius Gurlitt qui a désigné le Kunstmuseum de Berne comme légataire universel. La cousine du collectionneur allemand a annoncé avoir fait valoir son droit à l'héritage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La cousine du collectionneur allemand a annoncé ce vendredi 21 novembre par la voix de son avocat avoir fait valoir son droit à l'héritage auprès du tribunal compétent en matière successorale.

Personne n'était dans l'immédiat atteignable au tribunal pour confirmer cette information. La cousine, Uta Werner, est soutenue dans sa démarche par ses enfants et des proches de son frère.

Décédé le 6 mai dernier à Munich, Cornelius Gurlitt a choisi le Musée des Beaux-Arts de Berne comme légataire universel. La collection a été constituée par son père Hildebrand Gurlitt, marchand d'art en vue sous le régime nazi.

Le Musée des Beaux-Arts de Berne va annoncer lundi à Berlin s'il accepte ou non l'héritage controversé du collectionneur allemand Cornelius Gurlitt, estimé à plusieurs millions de francs. Cette collection compte 1600 peintures, dessins et gravures dont une partie sont des oeuvres d'art volées durant la Seconde Guerre mondiale. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 16h41

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.