Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 18:34

UNESCO Une réplique de l'arche de Palmyre se dresse à Berne

L'arche de Palmyre a été détruite par la fureur du groupe terroriste Etat islamique en 2015. Une réplique se dresse à Berne pour les 70 ans de la Suisse à l'UNESCO.

La réplique de l'arc de Palmyre est en marbre et pèse 13 tonnes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une réplique de l'arche de triomphe de Palmyre a été dévoilée jeudi matin à Berne à l'occasion du 70e anniversaire de l'entrée de la Suisse à l'UNESCO. Des conférences sont également prévues dans ce cadre.

Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, tout comme la Tour de l'horloge de la vieille ville de Berne, le monument «symbolise la fragilité de notre humanité», peut-on lire dans un communiqué de la commission suisse pour l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (l'UNESCO) et de la Ville de Berne. Ville syrienne antique, Palmyre a été en partie détruite par la fureur du groupe terroriste Etat islamique en 2015.

La reconstitution de l'édifice-phare de l'ancienne cité caravanière «promeut le triomphe de la coopération sur les conflits, de l'optimisme sur le désespoir et de l'ingéniosité humaine face à une destruction insensée», selon la même source.

Outre le dévoilement de cette réplique, la commission suisse pour l'UNESCO, créée en 1949 au moment de l'adhésion de la Suisse, entend fêter ses 70 ans à travers cinq conférences. Elles se dérouleront du 17 au 20 juin sous une tente dans la vieille ville de Berne.

Le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis participera à la cérémonie d'ouverture le 17 juin. Il sera accompagné du président de la commission suisse pour l'UNESCO, Jean-Bernard Münch, du maire de la Ville de Berne, Alec von Graffenried, et du sous-directeur général de l?UNESCO pour la priorité Afrique et les relations extérieures, Firmin Matoko. (ats/nxp)

Créé: 13.06.2019, 14h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.