Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:44

Suisse Une solution pour les camions Duro de l'armée

La modernisation des véhicules de transport «Duro» a déjà fait couler beaucoup d'encre.

La modernisation des camions de l'armée suisse prévoit notamment l'assainissement du véhicule porteur.

La modernisation des camions de l'armée suisse prévoit notamment l'assainissement du véhicule porteur. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'incertitude autour des camions de l'armée Duro semble avoir trouvé une issue. Le fabricant suisse, basé à Kreuzlingen, mandaté par armasuisse pour la maintenance des véhicules, veut les équiper d'un autre moteur, a communiqué vendredi le Département fédéral de la défense.

Le groupe a choisi un moteur turbo-diesel moderne, qui répond aux normes antipollution euro-6. Cet avantage écologique a convaincu armasuisse. Ce choix impliquera un surcoût de 3500 francs par véhicule. Cette facture peut être amortie par le crédit d'engagement de 558 millions de francs adopté en 2015 par le Parlement.

Le changement de moteur retarde encore le projet. Armasuisse va exiger de GDELS-Mowag l'amende conventionnelle convenue au préalable.

Les problèmes

La modernisation des véhicules de transport «Duro» a déjà fait couler beaucoup d'encre. Le Parlement a accepté début 2016 de budgétiser 558 millions pour l'opération. A gauche, mais aussi dans les rangs de l'UDC, on avait critiqué la facture: un nouveau véhicule reviendrait moins cher.

La modernisation prévoit notamment l'assainissement du véhicule porteur, une nouvelle motorisation avec filtre à particules, une nouvelle installation électrique, un système d'antiblocage de roues et un correcteur électronique de trajectoire ainsi que des arceaux de sécurité et un système de ceinture à 4 points.

En novembre, GDELS-Mowag a déjà annoncé des retards. Sur les 2220 véhicules commandés d'ici 2022, l'entreprise ne pourrait en remettre que 240 au lieu des 330 prévus d'ici la fin 2018. Elle espérait alors que la production rebattrait son plein le plus vite possible.

Mais, en février, le fabricant autrichien de moteurs était menacé de faillite. L'entreprise étudiait une reprise de la société en difficulté. (ats/nxp)

Créé: 12.07.2019, 21h09


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.