Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 06:49

Confédération Une supercommission de gestion va voir le jour

Une délégation de surveillance extraordinaire doit rendre le parlement plus rapide et plus efficace en cas d’événements d’une grande portée.

Le parlement fédéral se donne les outils pour réagir plus rapidement en cas d’événements majeurs.

Le parlement fédéral se donne les outils pour réagir plus rapidement en cas d’événements majeurs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une procédure plus simple devrait permettre au parlement d'éclaircir les affaires majeures. Des délégations de surveillance extraordinaires pourraient être mises sur pied. La Commission de gestion du National a adopté par 21 voix contre 2 un projet en ce sens.

L'Assemblée fédérale exerce actuellement sa surveillance sur le Conseil fédéral et l'administration via les Commissions de gestion et des finances des deux Chambres. Dans les affaires de très grandes envergures, elle peut instituer une Commission d'enquête parlementaire (CEP), ce qu'elle n'a plus fait depuis vingt ans vu les lourdeurs des procédures.

Des voix se sont toutefois élevées pour que les Commissions de gestion puissent exercer leurs fonctions de manière plus efficace, plus rapide et dans la meilleure coordination possible avec les autres organes de surveillance.

Délégation extraordinaire

Le projet présenté jeudi par la Commission de gestion du National prévoit que les quatre commissions de surveillance actuelles puissent instituer une délégation de surveillance extraordinaire en cas d’événements d’une grande portée. Tout comme les CEP, cette délégation disposera d’un droit à l’information illimité.

Elle pourra en outre tirer profit des travaux préliminaires effectués par les commissions de surveillance et leurs secrétariats, ainsi que de l’expertise de leurs membres. L’instrument de la CEP sera maintenu.

Une minorité de la commission souhaite que la délégation puisse décider seule de la publication de son rapport d’enquête. La majorité de la commission entend réserver cette compétence aux commissions de surveillance. (ats/nxp)

Créé: 04.07.2019, 14h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.