Samedi 11 juillet 2020 | Dernière mise à jour 01:20

Swisscom Urs Schaeppi: «Il y aura toujours des pannes»

Le patron de Swisscom explique dans la presse dominicale que les pannes sont dues à la complexité du réseau.

Urs Schaeppi, CEO de Swisscom.

Urs Schaeppi, CEO de Swisscom. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le patron de Swisscom Urs Schaeppi n’a pas trouvé de cause unique aux quatre pannes de réseau de ces cinq derniers mois. Il les explique par la complexité du réseau dans une interview au «SonntagsBlick»: «Il y aura toujours des pannes».

«Les causes des pannes sont différentes. La seule composante commune est qu’elles se produisent lors d’interventions dans les réseaux. Mais ces interventions sont absolument nécessaires en raison des volumes de données en progression constante et des besoins qui augmentent chaque jour, notamment en matière de sécurité.

On peut comparer les interventions dans les réseaux à un changement de roue de vélo en pleine course, explique Urs Schaeppi: «chacune de ces quelque 4000 interventions hebdomadaires comporte un risque».

Lors de la dernière panne, un problème de logiciel inattendu a provoqué une surcharge. «Nous avons testé, mais dans ce cas l’erreur ne pouvait pas être détectée lors des tests», ajoute Urs Schaeppi. Les situations réelles ne peuvent pas être testées dans toute leur ampleur.

«Taskforce» mise en place

La société doit apprendre que les systèmes de communication sont toujours plus performants, mais qu’on ne peut exclure des pannes. Swisscom doit faire en sorte que des erreurs arrivent le moins possible et que les conséquences soient les plus petites possible.

Après la dernière panne, une «taskforce» a été mise en place pour s’occuper uniquement de la stabilité du réseau. L’Office fédéral de la communication examine aussi la série de pannes et une commission du Conseil national veut entendre les chefs de l’ex-régie fin juin.

(ATS/NXP/nxp)

Créé: 31.05.2020, 10h51

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.