Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 22:37

Retraites L'USAM rejette la réforme «Prévoyance vieillesse 2020»

L'Union suisse des arts et métiers juge trop coûteuse la réforme simultanée de l'AVS et de la prévoyance professionnelle du conseiller fédéral Alain Berset.

Image: ARCHIIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Union suisse des arts et métiers (USAM) ne veut pas de la réforme «Prévoyance vieillesse 2020» du conseiller fédéral Alain Berset.

Elle veut se contenter d'un relèvement de l'âge de la retraite favorable à l'économie, afin de faire face au manque de main-d’œuvre qualifiée, qui pourrait s'aggraver suite au «oui» à l'initiative de l'UDC sur l'immigration.

La réforme simultanée de l'AVS et de la prévoyance professionnelle d'Alain Berset est trop coûteuse, et menace des emplois ainsi que la croissance, a affirmé ce lundi 17 novembre à Berne l'USAM devant les médias.

Afin d'assainir la prévoyance vieillesse et combattre le manque de main-d’œuvre, il faut plutôt relever progressivement l'âge de la retraite. L'âge de la retraite des femmes doit également être aligné sur celui des hommes, comme le préconisait déjà l'USAM dans sa prise de position exprimée dans le cadre de la procédure de consultation en mars dernier.

Le projet de réforme «Prévoyance vieillesse 2020» veut maintenir le niveau actuel des rentes de l'AVS et du 2e pilier, tout en consolidant leur situation financière. Les deux piliers de la prévoyance vieillesse doivent donc être revus dans un même paquet, estime le Conseil fédéral. (ats/nxp)

Créé: 17.11.2014, 11h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.