Lundi 1 juin 2020 | Dernière mise à jour 00:00

Drame Valais: à l'hôpital, il mange un fromage contaminé et meurt

Un patient du Centre Hospitalier du Valais Romand est décédé après avoir mangé un fromage schwyzois contaminé aux listérias. Trois autres malades ont également été infectés.

Un homme soigné en oncologie est décédé après mangé un fromage infecté aux listérias, au Centre Hospitalier du Valais Romand.

Un homme soigné en oncologie est décédé après mangé un fromage infecté aux listérias, au Centre Hospitalier du Valais Romand. Image: iStock/TeoLazarev

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre patients du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR) pourraient avoir été infectés aux listérias en consommant du fromage schwyzois durant leur séjour à l'hôpital. L'un d'entre eux, souffrant d'une grave maladie oncologique, en est décédé.

Selon les données des cartes repas, les patients infectés ont en effet consommé du fromage durant leur hospitalisation, sans que l'on puisse toutefois être certain qu'il s'agit des fromages incriminés, écrit lundi l'hôpital situé à Sion. Ils ont été diagnostiqués entre le 30 mars et le 2 mai.

Décelés en mai

Des listérias avaient été décelés au début du mois de mai dans des produits de la maison Käserei Vogel à Steinerberg (SZ) lors d'un contrôle interne. Celle-ci a informé ses acheteurs et leur a demandé de retirer les produits des rayons: elle a aussi alerté le laboratoire des cantons de Suisse centrale et l'OSAV de la contamination. Celui-ci avait dans la foulée publié une mise en garde aux consommateurs.

A Sion, les fromages incriminés ont immédiatement été retirés. La dernière livraison de fromages a eu lieu le 8 avril, mais on ne peut exclure que les lots précédents aient aussi été contaminés, note encore l'établissement valaisan.

Toute une série de symptômes

Chez les personnes sans problème immunitaire, une infection due aux listérias ne provoque le plus souvent que des symptômes bénins, voire aucun symptôme. Les personnes immunodéprimées peuvent, quant à elles, manifester toute une série de symptômes graves, dont l'issue peut être fatale dans certaines circonstances.

Pendant la grossesse, une infection due aux listérias peut entraîner une fausse couche ou provoquer une septicémie ou une méningite chez l'enfant à sa naissance.
(ats/Le Matin)

Créé: 11.05.2020, 12h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.