Dimanche 23 septembre 2018 | Dernière mise à jour 09:41

Fumée Vapoteuses: un accès facilité à la nicotine pour les mineurs

Les liquides pour cigarette électronique contenant cet alcaloïde toxique ne sont plus interdits à la vente en Suisse. Et comme aucune loi n’existe, les gamins peuvent s’en procurer.

La législation suisse n’interdit pas de vendre des cigarettes électroniques aux mineurs.

La législation suisse n’interdit pas de vendre des cigarettes électroniques aux mineurs. Image: iStock

(Image: Laurent de Senarclens/LMS)

«Un véritable no man's land juridique en ce qui concerne la protection des mineurs»

Corine Kibora, porte-parole d'Addiction Suisse

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Couleurs, design ou arômes, la cigarette électronique se veut jeune, attrayante. Depuis le 24 avril, elle peut aussi être vendue avec de la nicotine. Le hic, c’est qu’en attendant 2022 et la nouvelle loi sur le tabac, la distribution aux mineurs n’est pas réglée, et donc… légale. Une information confirmée par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). Pour que ces produits ne soient pas vendus aux moins de 18 ans, une base légale serait nécessaire. Il n’y en a pas.

Un risque pour les jeunes

En fait, les cigarettes électroniques sans nicotine pouvaient déjà être vendues aux plus jeunes. C’est l’une des raisons qui avait poussé, mi-mars, Graziella Schaller, députée vaudoise Vert’libérale, à déposer une motion pour que toutes les «e-cigs» soient soumises au même cadre que les produits du tabac. «On ne peut pas attendre 2022 pour légiférer», tonne-t-elle. Le dossier est dans les mains de la Commission thématique vaudoise de la santé publique.

Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a cassé l’interdiction de vendre des cigarettes électroniques contenant de la nicotine à la fin du mois d’avril. Jusque-là, les liquides nicotinés pouvaient être importés «pour un usage personnel». Maintenant qu’une brèche est ouverte, «la crainte est de voir des entreprises s’en saisir et la protection de la jeunesse mise à mal», s’alarme Karin Zürcher, responsable du CIPRET-Vaud. «L’usage de cigarettes électroniques augmente le risque de devenir fumeur de cigarettes traditionnelles», s’inquiète Graziella Schaller.

Future loi sur le tabac

Aux États-Unis, par exemple, c’est «JUUL» la dernière tendance: un dispositif qui dispense de la nicotine. Il ressemble à une clé USB et a envahi les préaux. En Suisse, pour éviter que les cours de récréation ne se transforment en fumoirs, les espoirs reposent sur la sensibilité des vendeurs ou des réglementations cantonales. Un trou juridique impossible à combler? «Tout le monde a été pris de court par cette situation», déplore Corine Kibora, porte-parole d’Addiction Suisse.

Car l’e-cigarette n’est pas considérée comme un produit du tabac. La nouvelle loi réglera les cigarettes traditionnelles et électroniques. D’ici là, l’e-cigarette navigue en eau trouble. «Un véritable no man’s land en ce qui concerne la protection des mineurs», ajoute Corine Kibora. Seule contrainte: les produits doivent être conformes aux standards européens, précise l’OSAV sur son site. Une directive qui prescrit la taille du flacon, sa teneur en nicotine et les avertissements sanitaires. Le brouillard n’est pas encore dissipé. (Le Matin)

Créé: 14.05.2018, 07h14

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne