Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 03:27

Elections fédérales Vaud: la gauche de la gauche se rabiboche

Le POP et Ensemble à Gauche (EàG) annoncent un sous-apparentement en vue des élections fédérales de cet automne.

Le sous-apparentement vise l'obtention d'au moins un siège à Berne.

Le sous-apparentement vise l'obtention d'au moins un siège à Berne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après une période de tensions, la gauche de la gauche vaudoise se rabiboche pour les élections fédérales d'octobre. Le POP et Ensemble à Gauche (EàG) ont annoncé un sous-apparentement afin de faire progresser leur combat.

Le sous-apparentement vise l'obtention «d'au moins un siège au parlement fédéral», note jeudi le communiqué de presse commun. L'accord permettra aux deux listes au National d'éviter la dispersion des voix de ceux qui veulent voter «pour la transformation sociale et écologiste».

Le parti et la coalition «ne se présentent pas à cette élection pour se démarquer», tient à préciser le communiqué. Pour mémoire, lors de la récente élection complémentaire visant le remplacement du conseiller d'Etat socialiste Pierre-Yves Maillard, le POP avait fait d'Anaïs Timofte sa championne, alors qu'EàG misait sur Jean-Michel Dolivo.

En vue des fédérales, le POP lance pour les Etats et comme têtes de liste au National Anaïs Timofte (27 ans), vice-présidente du parti, et le pédiatre Bernard Borel (67 ans), conseiller communal à Aigle et ancien député. Côté Ensemble à Gauche, le choix s'est porté sur le député de Vevey Yvan Luccarini (48 ans, Décroissance-Alternatives) et la doctorante en urbanisme Franziska Meinherz (28 ans, Solidarités).

Dans leur communiqué, le parti et la coalition tiennent à rappeler qui sont leurs adversaires. Il faut lutter en commun contre les partis libéraux qui «démantèlent les acquis sociaux, creusent les inégalités et contribuent à la destruction de l'environnement». (ats/nxp)

Créé: 08.08.2019, 15h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.