Samedi 21 avril 2018 | Dernière mise à jour 12:54

Canton de Vaud Conseil d'Etat: Cinq sortants sur six réélus

Les Vaudois renouvelaient dimanche leurs autorités cantonales. Pascal Broulis arrive en tête, juste devant Pierre-Yves Maillard.

Vidéo: ATS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Vaudois ne se lassent pas de l'équipe en place au Conseil d'Etat. Ils ont réélu dimanche cinq des six sortants, avec en tête le PLR Pascal Broulis suivi du socialiste Pierre-Yves Maillard. Le maintien ou non de la majorité de gauche se jouera le 21 mai lors du deuxième tour.

En plébiscitant l'équipe en place, la population a donné un premier signal dimanche, accordant un avantage à la gauche. Mais l'UDC Jacques Nicolet n'est pas distancé et aura sa carte à jouer.

Duo plébiscité

Les deux hommes forts du gouvernement ont terminé dans un mouchoir de poche aux deux premiers rangs. Petite surprise dans cette élection sans guère de suspense, le PLR Pascal Broulis obtient 60,42% des voix et rafle la première place, moins d'un millier de voix devant le socialiste Pierre-Yves Maillard (59,90%). Alors qu'ils se présentent pour la quatrième fois, les deux artisans du compromis dynamique «à la vaudoise» n'ont rien perdu de leur popularité. «Les gens ne nous en veulent pas de faire des compromis, si cela conduit à des avancées», a dit M. Maillard.

Ratée de peu

Trois sortants suivent ce duo de tête, avec des scores proches: dans l'ordre, les PLR Jacqueline de Quattro (56,39%) et Philippe Leuba (55,67%, ainsi que la socialiste Nuria Gorrite (55,43%). L'écologiste Béatrice Métraux améliore son résultat d'il y a cinq ans et rate de peu une élection au premier tour avec 48,08%. «Pour les Verts, mon résultat est très bon», s'est-elle réjouie.

Victoire possible

Sans surprise, le septième siège en jeu, celui de la sortante Anne-Catherine Lyon, se jouera entre la socialiste Cesla Amarelle et l'UDC Jacques Nicolet. La conseillère nationale socialiste a terminé devant son concurrent avec 43,56% des voix, l'alliance rose-verte ayant parfaitement fonctionné.

Avec 40,34% des voix, Jacques Nicolet a obtenu un meilleur score que Claude-Alain Voiblet en 2012. Mais le conseiller national pourrait se retrouver seul de son camp au second tour, ses trois colistiers PLR étant déjà réélus. Jacques Nicolet a appelé à l'unité de la droite, estimant que la victoire est «à portée de la main».

Droite élargie

Le candidat UDC était jusqu'à présent loin de faire l'unanimité chez les libéraux-radicaux. Leur président Frédéric Borloz ne conteste pas que des PLR ont biffé Jacques Nicolet, qui obtient 25'000 voix de moins que le dernier PLR. Il fait deux points de mieux que Claude-Alain Voiblet, cela démontre qu'il y a une amélioration, relève M. Borloz.

Au deuxième tour, il faudra se serrer les coudes. «On a rêvé d'une grande alliance de droite. On en a jeté les bases pour dans cinq ans ou dans trois semaines, qui sait», a déclaré M. Borloz. Des discussions auront lieu lundi. En coulisses, il était question de lancer un candidat vert'libéral aux côtés de l'UDC. Mais ce parti s'est jusqu'ici toujours opposé à cette idée. Participation en baisse

La mobilisation a un peu faibli par rapport à 2012, mais pas de la façon alarmiste parfois prédite: le taux de participation passe de 41,8% à 40,13%. Le dépôt des listes pour le deuxième tour est fixé à mardi midi. Au moins trois candidats seront en lice, Béatrice Métraux, Cesla Amarelle et Jacques Nicolet. (ats/nxp)

Créé: 30.04.2017, 05h47


Sondage

Remplacer nos politiciens par des citoyens tirés au sort. Une bonne idée, selon vous?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Les plus partagés Suisse