Dimanche 24 juin 2018 | Dernière mise à jour 14:21

Lausanne (VD) «Faire venir Cantat est une erreur»

La programmation aux Docks de l’ex-chanteur de Noir Désir et meurtrier de Marie Trintignant provoque un malaise. Des concerts en France sont annulés.

Bertrand Cantat est programmé les 19 et 20 avril dans la salle lausannoise.

Bertrand Cantat est programmé les 19 et 20 avril dans la salle lausannoise. Image: XAVIER LEOTY/AFP

«Le club des Docks m’a désormais perdue à vie comme cliente», Léonore Porchet, députée Verte vaudoise (Image: JEAN-CHRISTOPHE BOTT/Keystone)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La tournée de Bertrand Cantat a commencé ce mois de mars dans l’Hexagone. Elle passera par Lausanne les 19 et 20 avril. Mais, alors que la Journée des droits des femmes vient d’avoir lieu, la venue de cet artiste condamné pour le meurtre de son ex-compagne, Marie Trintignant, en 2003, puis accusé d’être responsable du suicide de son ex-femme, Kristina Rady, fait débat.

Pas une première

En France, certaines dates annoncées de ses concerts sont annulées. Non pas en raison d’un désintérêt du public, mais à cause de protestations de politiciens ou d’associations via des pétitions, et même des retraits de subventions. Rien de tout cela en Suisse romande pour l’heure. Bertrand Cantat s’était d’ailleurs déjà produit aux Docks en 2014, mais au sein de la formation Detroit. Et la soirée du 20 avril prochain affiche déjà complet. Le syndic de Lausanne, Grégoire Junod, n’a relevé qu’une seule plainte individuelle et souligne que la Municipalité est attachée à la liberté d’expression et de programmation dans le respect de la loi.

Pourtant, le malaise est palpable. «Je comprends ce qui se passe en France car le sujet est très émotionnel, et Cantat – déjà célèbre – est de nouveau glorifié», explique Léonore Porchet. Si l’élue Verte au Grand Conseil vaudois considère comme important que les pouvoirs publics ne s’immiscent pas dans les choix d’institutions culturelles, elle critique toutefois le choix de la programmation des Docks: «C’est une erreur de programmer un tel individu, qui plus est dans une salle subventionnée avec de l’argent public, car tout choix culturel est aussi politique. Ce club m’a désormais perdue à vie comme cliente!»

Elle assume ses choix

Conseillère nationale socialiste, Rebecca Ruiz va dans son sens: «J’ai été fan de Noir Désir, mais je n’irai personnellement pas voir Bertrand Cantat en concert. Les collectivités publiques ne doivent pas, en effet, intervenir dans des choix culturels. Cependant, si j’étais programmatrice, je n’aurais pas fait venir Bertrand Cantat, bien qu’il demeure un grand artiste et qu’il ait exécuté sa condamnation judiciaire, poursuit l’élue vaudoise à Berne. Il a aussi été violent avec au moins deux de ses compagnes et, par choix moral, je refuse de cautionner cela; on a une responsabilité dans ses choix.» Quant à Marina Rollman, auteur et humoriste, elle dit ne pas comprendre comment «cet homme peut encore avoir autant de fans. Je n’ai aucune fascination pour ce qu’il représente.»

Directrice et programmatrice des Docks, Laurence Vinclair assume sereinement ses choix: «Je comprends que la venue de Bertrand Cantat sous son propre nom puisse choquer car de ses coups a découlé une mort. Chacun est libre de venir assister ou non à son concert, comme chacun est libre de s’exprimer, et c’est le plus important.» Elle refuse de «se substituer à l’institution judiciaire qui a tranché et déjà jugé. Laissons de côté, sans effacer, ses actes et écoutons la musique», conclut-elle. (Le Matin)

Créé: 10.03.2018, 16h25


Sondage

Serbie-Suisse: La célébration de l'aigle de Xhaka et Shaqiri vous a-t-elle choqué?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.