Vendredi 23 août 2019 | Dernière mise à jour 11:34

Berne Vers une surveillance vidéo de la Reitschule?

La ville de Berne envisage de placer des caméras près du centre alternatif pour des raisons sécuritaires. Les exploitants de la Reitschule en rejette le principe.

Le centre alternatif de la Reitschule Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'exécutif de la Ville de Berne examine l'opportunité d'installer des caméras pour surveiller la zone proche du centre alternatif de la Reitschule. Il s'agirait de mieux combattre le trafic de drogue et les actes de violence.

Les considérations formulées lundi par l'exécutif de la capitale fédérale, à majorité rose-verte, font suite à une requête déposée par l'UDC. Il est prêt à accepter le texte sous la forme d'un postulat.

Les exploitants de la Reitschule ont immédiatement rejeté l'idée d'une vidéo-surveillance. Il est tout à fait disproportionné de soumettre des milliers de visiteurs pacifiques à une telle surveillance, estiment-ils. En outre, l'expérience montre qu'il n'est pas possible d'empêcher des délits de cette manière.

Des barricades le 19 mai dernier

La Reitschule ainsi que la Schützenmatte, sises non loin de la gare de Berne, sont régulièrement le théâtre de violences. Pas plus tard que le 19 mai, des barricades ont été érigées, puis incendiées. Dix policiers ont été blessés lors de l'intervention des forces de l'ordre.

Dans la foulée, la police a procédé à onze arrestations et effectué de nombreux contrôles sur place. Selon l'exécutif de Berne, des images vidéo seraient à même de jouer un rôle dans le traitement de ce type de débordements, dans le cadre législatif. (ats/nxp)

Créé: 03.06.2019, 13h19

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.