Dimanche 23 février 2020 | Dernière mise à jour 15:46

Chevaux maltraités Le vétérinaire de Thurgovie sous enquête

Deux plaintes visent le vétérinaire cantonal dans l'affaire de maltraitance d'animaux dans un élevage de Hefenhofen (TG).

L'éleveur de Hefenhofen a montré une lettre du ministère public thurgovien dans l'émission «Schweiz Aktuell», mardi.

L'éleveur de Hefenhofen a montré une lettre du ministère public thurgovien dans l'émission «Schweiz Aktuell», mardi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministère public thurgovien a ouvert une enquête à l'encontre du vétérinaire cantonal suite au dépôt de deux plaintes. Une perquisition a été menée fin août dans les locaux. Mardi soir, l'éleveur de Hefenhofen (TG) accusé de maltraitance envers les animaux est apparu dans l'émission «Schweiz Aktuell» de la SRF. Il a exhibé une lettre du ministère public thurgovien faisant état d'une perquisition le 25 août dans les bureaux du vétérinaire cantonal. Le document précise que des dossiers ont été saisis. L'éleveur s'est réjoui qu'un organisme neutre veille à ce que les administrations ne puissent plus magouiller.

Plusieurs procédures sont en cours dans le cadre de cette affaire. L'Association contre les fabriques d'animaux et l'association thurgovienne de protection des animaux ont déposé des plaintes contre le vétérinaire cantonal, qui se voit notamment reprocher une complicité de mauvais traitements. Une autre plainte vise l'adjoint du vétérinaire cantonal et le conseiller d'Etat Walter Schönholzer (PLR).

Dans un alpage malgré la neige

L'Association contre les fabriques d'animaux reproche au vétérinaire cantonal thurgovien d'avoir laissé des chevaux sur un alpage près de Davos (GR) malgré l'arrivée de la neige. Ils auraient dû être descendus préventivement en plaine, selon VgT.

A Hefenhofen, plusieurs chevaux sont morts. D'autres, mal nourris, se trouvaient dans un très mauvais état lorsque l'éleveur a été arrêté, au début du mois d'août. Ses 250 animaux ont été saisis et évacués de la ferme. Une commission indépendante a commencé ses travaux le 20 septembre, sous la présidence de l'ancien conseiller d'Etat zougois Hanspeter Uster. Elle examine entre autres le rôle du vétérinaire cantonal. Un rapport intermédiaire est annoncé pour fin décembre. (ats/nxp)

Créé: 03.10.2017, 21h11

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.